Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les anciennes prisons de Perrache font partie des terrains cédés par l'Etat aux collectivités (Crédit : LyonMag)

Où construire de nouveaux logements sociaux à Lyon ?

Les anciennes prisons de Perrache font partie des terrains cédés par l'Etat aux collectivités (Crédit : LyonMag)

Mercredi, le gouvernement a présenté en conseil des ministres son projet de loi pour augmenter le nombre de logements sociaux en France.

Désormais, les communes devront respecter le seuil de 25% de logements sociaux sur leur territoire (et non plus 20%), et ce, d'ici 2025. Pour atteindre cet objectif, l'Etat s'est engagé à céder aux collectivités, à prix d'ami voire gratuitement, une partie des terrains dont il est propriétaire. Le ministère du Logement a ainsi dressé l'inventaire des terrains disponibles sur le territoire du Grand Lyon, relayé par le site lyonpoleimmo.com. Pêle-mêle, on peut citer l'ancienne caserne Raby à Bron, où 15 hectares seraient disponibles, mais aussi l'ancien centre alimentaire de Rillieux-la-Pape (29 hectares). Certains sites sont déjà en cours d'aménagement, comme les prisons Saint Joseph Saint Paul, près de la gare de Perrache, ou la Zac Castellane à Sathonay-Camp. D'autres pourraient être mis à disposition, du côté de l'ancienne caserne Saint-Laurent (place Bellevue, 1e arrondissement - environ 1700 m2), de la résidence Mermoz (rue Joseph Nicolas, 8e - 23000 m2), du site Saint-Luc Saint-Joseph (rue Jaboulay, 7e - 5000 m2), de la caserne du Sergent Blandan, du campus universitaire de Villeurbanne, ou de la gare Saint-Paul.



Tags : logement social | Lyon | terrains |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.