Tentatives de suicide au Grand Lyon : "L'administration doit se secouer!"

Tentatives de suicide au Grand Lyon : "L'administration doit se secouer!"
Photo d'illustration - LyonMag.com

Lundi 15 octobre, une cadre du service assainissement du Grand Lyon tentait de mettre fin à ses jours à la station d'épuration de Pierre-Bénite.

Le Comité d'hygiène et de sécurité sur les conditions de travail (CHSCT) doit se réunir en session extraordinaire ce lundi après-midi pour se pencher sur ces événements. Quelques heures avant de se rendre à l'entrevue, Pascal Merlin, secrétaire départemental CFTC, s'est dit "scandalisé" par le laps de temps qui s'est écoulé : "L'administration doit se secouer ! Nos collègues ne voient rien venir, nous exigeons la mise en place d'un calendrier. La direction a interêt à gagner du temps, à jouer la montre. Nous sommes enfermés dans une sorte de consensus mou. Je n'ose pas parler d'une banalisation de ce genre de drames de la part de la direction".

Au total, trois tentatives de suicide se sont succédées au sein des équipes du Grand Lyon depuis juillet. Le 4 septembre, un éboueur a tenté de s'immoler par le feu devant un dépôt de la rue de Gerland. "Un mois et demi plus tard, l'enquête du CHSCT qui devait s'ouvrir n'a toujours pas démarré. Il y a un flottement au sein de la direction générale et de la DRH du Grand Lyon. Pourtant, dans certains services, la situation est explosive", affirme, sans en dire plus, Pascal Merlin. Le syndicaliste demande à Gérard Collomb de prendre en mains la situation : "A chaque fois que ce flottement a été constaté, c'est la présidence qui a pris le dossier à bras le corps. Le président doit réagir, arrêter de se cacher et sortir du bois!".

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Bénédicte le 22/10/2012 à 19:55

MERCI Yvan pour cette excellente analyse !

Signaler Répondre

avatar
Martine le 22/10/2012 à 15:30
Martine a écrit le 22/10/2012 à 13h39

Rien à dire de plus !
lu et approuvé

je parlais du post d'Yvan bien sur

Signaler Répondre

avatar
Martine le 22/10/2012 à 13:39

Rien à dire de plus !
lu et approuvé

Signaler Répondre

avatar
Yvan de Lyon. le 22/10/2012 à 13:32

Pitoyable.

Donc en résumé un délégué syndical reproche l'immobilisme de son administration et fait appel a dieu le père ?!

Vous monsieur le délégué syndical qu'avez vous fait de concret pour aider les agents en difficultés ?
Je ne parle pas de parlotte ou réunionite aïgues, mais d'actes pour agir dans le sens de la préservation de la santé et sécurité de vos collègues ?

Avez vous saisi le Procureur de la République ?
Avez-vous saisi, Madame Lebranchu Ministre de la Fonction Publique ?
Estes-vous aller au contact des agents en difficultés, pour les guider vers des avocats susceptible de les conseillers et défendre devant le Tribunal Administratif ?

Vous critiquez l'immobilisme, mais vous y participez et contribuez a ce qu'il se renforce !

J'en ai marre de ces incompétents, qui ne pensent qu'a leurs petits prés carrés !

Encore une fois, je conseille aux agents en difficultés, de voir un avocat spécialiste en droit public et de ne pas attendre quoi que ce soit, en interne.

www.yvandelyon.blogspot.com

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.