Sevil Sevimli restera en Turquie jusqu'à une prochaine audience

Sevil Sevimli restera en Turquie jusqu'à une prochaine audience
Sevil Sevimli - DR

La cour criminelle de Bursa a confirmé lundi l'interdiction pour la jeune étudiante lyonnaise de quitter le pays.

Sa demande de lever son contrôle judiciaire a été rejetée.
Une prochaine audience a été fixée au 16 janvier. Sevil Sevimli devrait alors enfin connaître son jugement pour son quatrième passage devant la cour.
La jeune femme est soupçonnée de lien avec une organisation terroriste d'extrême gauche. Elle risque 32 ans de prison. Un comité de soutien a été crée à l'université Lyon 2 où elle étudie. Le président de la faculté, Jean-Luc Mayaud, était d'ailleurs en Turquie lundi pour suivre l'audience, tout comme l'avocat lyonnais Alain Couderc.

Tags :

Sevil Sevimli

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
jm le 20/11/2012 à 09:24

En France on a un système législatif pour chaque cas mais c'est en France.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.