Affaire de Camaret : Nathalie Tauziat veut rester à la FFT

Affaire de Camaret : Nathalie Tauziat veut rester à la FFT
Nathalie Tauziat et Régis de Camaret - DR

L'ancienne championne de tennis paie son soutien à son ex-entraîneur, Régis de Camaret, condamné par les assises du Rhône à huit ans de prison pour viol.

Nathalie Tauziat était venue à la barre défendre son mentor, accusé par une vingtaine de ses anciennes élèves, et qu'elle n'avait "jamais vu avoir un geste intentionnel envers qui que ce soit". Suite au verdict, les instances de la fédération s'étaient exprimées, demandant à l'ancienne n°1 française de ne plus siéger au comité directeur - le directeur général de la FFT lui reprochait notamment une "attitude choquante", prenant le contre-pied des autres témoignages. Refus de Nathalie Tauziat, qui s'exprime dans le journal Sud-Ouest : "Je ne démissionnerai pas. Il me reste deux mois de mandat, je n'ai aucune raison de le faire. Je ne savais pas que témoigner était un crime". Dans cet entretien, Nathalie Tauziat explique également qu'elle publiera dans quelques jours un communiqué sur son avenir dans le tennis.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
breton le 28/11/2012 à 13:10

Les filles de Camaret ......

Signaler Répondre

avatar
Aurélie le 28/11/2012 à 12:16

8 ans pour 2 viols sur mineure ????????????
elle est belle la justice !!!!
Bravo

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.