Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Pierre Col - LyonMag

Pierre Col, expert en réseau et Internet : “Ne pas se précipiter sur la 4G à Lyon”

Pierre Col - LyonMag

Pierre Col, directeur marketing d’Antidot et expert en réseau et Internet, était l’invité mercredi de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.

La course à la téléphonie de 4ème génération, la fameuse 4G, s’accélère à Lyon puisque les trois grands opérateurs sont en train de lancer leurs offres. Mais qu’est ce que c’est la 4G ? "La 4G est une nouvelle génération de système de téléphonie mobile. C’est le prolongement de la 3G avec un débit bien plus important", commence par expliquer Pierre Col

Qu’est ce que l’on va pouvoir faire avec ? "Cela veut dire concrètement qu’avec des débits qui sont plus de dix fois supérieurs aux débits actuels, vous allez pouvoir beaucoup plus rapidement transférer des fichiers très volumineux. De plus, vous allez pouvoir accéder à des applications de visioconférence alors que vous êtes en situation de mobilité".

"Pour pouvoir développer la 4G, il a fallu que les opérateurs de téléphonie mobile mettent à niveau leurs antennes pour être capable d’émettre sur de nouvelles fréquences"
, tient à préciser l’expert en réseau

Pierre Col a eu l’occasion de tester la 4G. "J’ai été effectivement impressionné dans la mesure où même si nous sommes en dessous des débits utilisés par les opérateurs, on a quand même une rapidité de connexion et une vitesse de transfert des opérations qui est bien plus importante que celle que nous avons en 3G".

Quels usages de la 4G ? "Aujourd’hui, je pense que pour un utilisateur ordinaire qui utilise déjà un Smartphone pour consulter ses mails et un peu surfer sur internet, la 4G n’est pas un apport déterminant. La 4G sera vraiment utile si vous avez énormément d’informations à envoyer et à recevoir. C’est pour ça que dans un premier temps, j’imagine plutôt une utilisation dans un cadre professionnel"

Un peu de retour déjà sur les essais des utilisateurs ? "Les tests ont été faits avec quelques centaines d’abonnés sur des grandes villes comme Lyon. On va passer à des dizaines de milliers d’abonnés et si chacun de ces abonnés utilisent vraiment la bande passante qui est mis à sa disposition, il y a un vrai enjeu pour les réseaux des opérateurs qui devront traiter ce volume. C’est une question qui est aujourd’hui ouverte. Je pense que les opérateurs s’y sont préparés mais il n’est pas exclu qu’il y ait des petits soucis dans le processus de déploiement".

Orange a commercialisé une première offre professionnelle la semaine dernière. Aujourd’hui c’est SFR qui lance ses offres au grand public, il sera suivi par Bouygues. Est-ce que les différents réseaux se valent à Lyon ? "J’ai l’impression qu’aujourd’hui les réseaux des trois opérateurs qui sont installés depuis longtemps se valent globalement. Après effectivement, il y a des nuances de couverture par quartier. Lyon est une ville qui a du relief et qui a des rues qui sont plus ou moins étroites et c’est vrai qu’à certains endroits ça capte un peu moins bien".

Tous les immeubles pourront-ils avoir accès à la 4G ? "Effectivement aujourd’hui les opérateurs débutent en utilisant la plage de fréquence la plus élevée de la 4G. Du coup, ce sont des ondes qui passent moins bien à l’intérieur des bâtiments. A Lyon, il y a un certain nombre de vieux bâtiments avec des murs épais et parfois avec des compositions de ces murs qui font que la fréquence passe particulièrement mal".

SFR propose ses premières offres entre 50 et 90 euros. Pour Orange, c’est 79 euros le forfait pro.  "Clairement les opérateurs SFR Orange et Bouygues profitent de la 4G pour se démarquer de Free qui est venu les déconcurrencer. Ils vont profiter d’une avance sur la 4G pour s’adresser à une cible de clientèle qui sera quand même capable de payer plus cher pour avoir un service de qualité différente. On sait qu’aujourd’hui les gens utilisent beaucoup la 3G. L’inconnue est quelle sera la proportion des utilisateurs actuels notamment parmi les professionnels qui auront suffisamment besoin de la 4G pour accepter de payer 15, 20 ou 30 euros de plus que ce qu’il paye aujourd’hui".

Est-ce que la 4g va être compatible avec tous les téléphones ?
"Ce n’est pas sûr même si vous avez acheté votre téléphone récemment il n’est pas forcément compatible. Les premiers iPhone 5 sortis en France n’étaient pas compatibles de même manière que les Samsung Galaxy. Donc c’est vrai que les utilisateurs qui viennent d’acheter un nouveau téléphone et qui vont le garder huit mois ou deux ans ne vont peut-être pas vouloir changer de téléphone pour changer de technologie de réseau".

Pierre Col donne donc plusieurs conseils. "Je pense qu’il ne faut pas se précipiter. Il faut attendre de voir la qualité de service fournie par les opérateurs et voir dans quelles conditions il est possible de changer d’appareils sachant qu’aujourd’hui la 4G n’est pas forcément intéressante pour un utilisateur de Smartphone proprement dit. Par contre il existera, comme il existe déjà pour la 3G, des clés que l’on connecte à son ordinateur. On utilisera alors peut-être plus la 4G sur son ordinateur. Il existe aussi des petits boitiers fournis par les opérateurs qui vont permettre de recevoir la 4G et de l’utiliser pour créer des connexions WIFI là où vous vous trouver et partager cette connexion avec quelques personnes qui sont autour de vous".



Tags : ça jazz à lyon | 4G |

Commentaires 1

Déposé le 28/11/2012 à 09h24  
Par romain blachier Citer

Plaisir de voir Pierre Col ici

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.