Le Lyonnais Laurent Ségalat condamné en appel à 16 ans de prison

Le Lyonnais Laurent Ségalat condamné en appel à 16 ans de prison
Laurent Ségalat (à gauche) n'était pas présent lors de l'annonce du verdict - DR AFP

Le généticien lyonnais a finalement été reconnu coupable du meurtre de sa belle-mère en janvier 2010 en Suisse.

En première instance il avait été acquitté, mais le Tribunal cantonal de Lausanne l'a condamné en appel ce vendredi à 16 ans de réclusion criminelle. Ses deux années passées en détention provisoire seront déduites de la peine.
Absent à l'audience, Laurent Ségalat présente selon la justice suisse un risque d'évasion. Son arrestation immédiate a donc été demandée.

Catherine Ségalat avait été retrouvée sans vie au pied de l'escalier de sa maison de Vaux-sur-Morges. C'est Laurent Ségalat qui avait appelé les secours, et avait toujours clamé son innocence, indiquant ne plus se souvenir de ce qui s'était passé ce soir-là. Plusieurs indices avaient éveillés les soupçons des policiers : l'ADN du Lyonnais avait été retrouvée sous les ongles de la victime, Laurent Ségalat était griffé au visage, le corps avait été déplacé et le suspect avait également changé sa chemise.

Tags :

segalat

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lilou le 03/12/2012 à 09:54
tonio a écrit le 01/12/2012 à 08h55

Pourquoi le procureur a-t-il annoncé à l'avance son intention d'arrêter Ségalat ? Parce qu'il en a reçu l'injonction de ses supérieurs, pour éviter à la Suisse des ennuis de la part du gvt français qui ne lui veut pas que du bien: une habitude historique bien installée depuis Louis XIV. Tout le monde en Suisse savait que Ségalat ne se présenterait pas, malgré se belles professions d'innocence: cette absence est un aveu plus lourd que les accusations du procureur. Hôllande! Ton déclin, c'est maintenant!

Si j'avais été sa fille, je l'aurais supplié de ne pas venir. Son absence est plus la preuve de sa non-foi face à un système judiciaire qui l'a broyé que de sa culpabilité.

Signaler Répondre

avatar
tonio le 01/12/2012 à 08:55

Pourquoi le procureur a-t-il annoncé à l'avance son intention d'arrêter Ségalat ? Parce qu'il en a reçu l'injonction de ses supérieurs, pour éviter à la Suisse des ennuis de la part du gvt français qui ne lui veut pas que du bien: une habitude historique bien installée depuis Louis XIV. Tout le monde en Suisse savait que Ségalat ne se présenterait pas, malgré se belles professions d'innocence: cette absence est un aveu plus lourd que les accusations du procureur. Hôllande! Ton déclin, c'est maintenant!

Signaler Répondre

avatar
le gaulois est de retour le 30/11/2012 à 17:23

ca c'est un mec courageux moi j ai eu maintes fois envie mais au dernier moment ............

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.