Oullins va-t-elle devenir le 10e arrondissement de Lyon ?

Oullins va-t-elle devenir le 10e arrondissement de Lyon ?
François-Noël Buffet devant l'Hôtel de Ville d'Oullins - Lyonmag

C'est en tout cas le souhait de son sénateur-maire François-Noël Buffet.

L'élu a confié vendredi matin aux journalistes réunis au Grand Café de la Préfecture à Lyon pour une conférence de presse de l'UMP qu'il comptait demander prochainement le rattachement de sa commune à celle de Lyon. Aucun calendrier n'a été précisé. A noter qu'Oullins sera bientôt relié à Lyon par le métro B.
Le dernier rattachement de ce type concernait Saint-Rambert-l'Ile Barbe, qui est devenu une partie de l'actuel 9e arrondissement, crée en 1964 en englobant une partie du 5e arrondissement. Oullins est l'une des 57 communes du Grand Lyon.

Buffet se rapproche de la mairie centrale


Si ce rattachement est accepté et s'effectue avant 2014, François-Noël gagnerait alors une crédibilité en vue des municipales. Le maire d'Oullins serait alors un semi-parachuté. Et rien ne pourrait alors l'empêcher de participer aux primaires de Michel Havard. Toutefois, ces dernières, si elles ont lieu, se dérouleraient probablement au printemps. Or, la demande de Buffet n'aura sûrement pas été traitée d'ici là. C'est un sacré pavé dans la mare que vient de lancer le sénateur. Le genre de pavé qui redistribue les cartes au moment où l'on s'y attendait le moins.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
OL le 22/12/2012 à 21:15

@jm On ne peut pas dire que Villeurbanne soit à la botte de G.Collomb, bien au contraire !! Il n'y a qu'a voir la bataille de L'astroballe

Signaler Répondre

avatar
C. Delorme le 11/12/2012 à 17:18

Dans le sens de l'Histoire, la proposition de François-Noël Buffet a le mérite de poser le débat, et d'échanger sur la vision que l'on a de l'agglomération... pour ceux qui en ont une ! http://clementdelorme.over-blog.fr/

Signaler Répondre

avatar
kim le 09/12/2012 à 11:52

On est au 21 eme siècle et il existe encore des batailles de clochers. Je rigole encore plus lorsque des gens habitants Oullins se disent de Lyon ,lorsqu'ils se trouvent en villégiature. Ça fait plus chic, surtout quant dehors de Lyon personne ne connait Oullins.

Signaler Répondre

avatar
Judas le 09/12/2012 à 07:55

Buffet n est pas honnête vis à vis de la population d Oullins. Il a trahi la confiance des eleçteurs. Il sait qu il sera battu aux prochaines municipales et il veut aller à Lyon. Les nomades du suffrage universel sont des loosers. Buffet est incapable de se faire élire sur son nom

Signaler Répondre

avatar
AAA le 08/12/2012 à 06:23

Pour la mairie de Lyon et en toute objectivité (?). Nous avons aujourd'hui : un revenant, deux perdants, et un homme d'avenir. Le revenant, Marc Fraisse, (RPR-UMP) mentor d'Emmanuel Hamelin, qui dans un interrogatoire de 2002 donnait le nom d'un animal de compagnie à ce dernier. Ce dernier, est un terme qui s'apparente convenablement à EH. Perdant officialisé UMP depuis 2007 à toutes les élections. Postulant rejeté par son propre parti aux régionales, EH ne s’est pas présenté aux dernières cantonales, assuré qu’il était d’un nouvel échec qui l’aurait à nouveau mis en difficulté. Cette année aux législatives EH a de nouveau perdu, et même lorsqu'il se retrouve dans le camp des gagnants (?) aux récentes élections de l'UMP, c'est le monde de l'UMP qui s'effondre. En s’engageant, et en perdant, il ne risque rien, car il partira de rien pour arriver à rien. D'autre part il s'est lui même disqualifié de la vie publique en intriguant pour obtenir fonction et honneurs de la république. Il est de fait devenu le modèle de l’homme déchu et assisté, celui là même dont nous dénonçons l’esprit dans la philosophie socialiste. Le second est Michel Havard, qui vient de perdre sa circonscription. Entouré d'une cour terne, manquant d'ambition et peu apte à l'écrit et à la conceptualisation des idées politiques (Ensemble pour Lyon), il manque d’autorité, de maturité, et d’expérience. Comme EH, il n’a jamais été chef d’entreprise. Il n’est plus que conseiller municipal. Il est indécis (le grand stade, choix entre FF et JFC...). Il n’est pas dans la même catégorie que Gérard Collomb. Dans le combat des municipales c’est vouloir faire monter sur le ring un poids plume face à un poids lourd, et il n’est pas le fils de Jessé. L'homme d'avenir est sans doute François-Noël Buffet, seul des quatre prétendants à gérer une ville, et discuter des lois au Sénat. Ce sont là des éléments essentiels dans la prétention et la capacité à vouloir diriger une grande ville. Maire d’Oullins, sénateur, vice-président du grand Lyon, s’il s’engage pour Lyon, lui risque beaucoup. C’est peut-être ce risque qui le fait encore hésiter, et cependant il est à mon sens, le seul à posséder toutes les capacités et compétences pour affronter GC. A la Croix-Rousse les lumières s'allument peu à peu, bonne journée...

Signaler Répondre

avatar
Honte le 07/12/2012 à 21:20

Moi je suis furieux contre Buffet. Il n habite même pas Oullins, il habite Sainte Foy et veux se faire élire à Lyon.....de qui se moque t il ?........

Signaler Répondre

avatar
Saulaie le 07/12/2012 à 18:02

Opportuniste !! C'est à mourir de rire. Il va se faire virer d'Oullins et de Lyon.
Il ne sera plus Sénateur. C'est la fin

Signaler Répondre

avatar
francois le 07/12/2012 à 17:29

bravo monsieur buffet vous ete un visionnaire vive la droite republiquaine je vote buffet

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais du 3 le 07/12/2012 à 17:06

@ Ymerej
Cela paraîtrait en effet assez logique.
Veut-on avoir une métropole (et non plus une ville) capable de rivaliser avec les métropoles allemandes ou italiennes ?
Culturellement, économiquement, socialement…
François-Noël Buffet a en effet une bonne vision de ce que devrait être la métropole lyonnaise du futur.

Signaler Répondre

avatar
jm le 07/12/2012 à 15:56

@Ymerej. Parce que Villeurbanne, Carré de Soie, Vénissieux sont déjà à la botte du régime local.

Signaler Répondre

avatar
berthe le 07/12/2012 à 14:51

Voilà un maire de droite visionnaire, ça fait du bien et sa décrasse c'est vieille droite, ringarde. installée dans des vieux principe bourgeois fin 19° siècle, ou d'on coté il y avait la bourgeoisie lyonnaise, et de l'autre coté la banlieue ouvrière de gauche.

Signaler Répondre

avatar
Ymerej le 07/12/2012 à 14:25

Et pourquoi pas Villeurbanne ? Carré de Soie ? Vénissieux ? Toutes 3 reliés par le métro également...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.