Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Yoann Gourcuff et Rémi Garde - LyonMag

L’OL à Valenciennes avec le mercato en toile de fond

Yoann Gourcuff et Rémi Garde - LyonMag

L’OL est à Valenciennes ce vendredi soir pour la 22e journée de Ligue 1 avec en toile de fond les incertitudes liées au mercato qui pèsent sur l’effectif.

Après un début 2013 poussif avec une élimination prématurée en coupe de France contre Epinal (National), une victoire heureuse à Troyes (2-1) et un nul décevant à domicile contre Evian-Thonon-Gaillard (0-0) après laquelle l’Olympique Lyonnais a perdu la tête du classement (à la différence de buts), l’heure est la remobilisation pour tenter de s’imposer sur le terrain de VAFC où l’OL n’a plus gagné depuis 2008 (victoire 2-1).
En clair, Valenciennes est un peu comme Toulouse, une bête noire même si les séries, positives ou négatives ont toutes une fin.
Cette semaine encore, l’actualité a été dictée par les rumeurs concernant l’avenir à Lyon de plusieurs joueurs comme Bastos, Lisandro, Gomis ou encore Gourcuff, voire Briand soit ceux les mieux rémunérés du club.
Annoncé très proche de la Juventus de Turin pour un prêt, Lisandro Lopez ne serait plus aussi près que cela d’être prêté à la Juve qui aurait désormais plutôt un penchant pour faire signer Nicolas Anelka selon le site internet de la Gazetta Dello Sport.
De son côté, Michel Bastos, annoncé mardi à la visite médicale à Schalke 04 en Allemagne alors qu’il était à l’entraînement de l’OL au même moment, attend toujours que le club de la Ruhr formule une offre à l’Olympique Lyonnais pour officialiser son intérêt pour le Brésilien.
Annoncé pour un prêt au Besiktas Istanbul, Jimmy Briand ferait désormais l’objet de la convoitise de Monaco, là aussi pour être prêté.
Enfin, l’intérêt de l’Atletico Madrid pour Yoann Gourcuff en vue d’obtenir un prêt gratuit pour six mois ne paraît pour l’heure que virtuel et surtout ne provenir que d’un agent mandaté par le club madrilène.
Les médias spécialisés et références espagnols (Marca, As, El Mundo deportivo) n’évoquent pas du tout pour l’heure la possibilité d’une telle transaction, ni même le nom du Breton pour rejoindre (à défaut de renforcer par un élément à court de forme et de compétition), une équipe 2e de la Liga.

En attendant, et quoi qu’aient pu démentir les intéressés (coach et joueurs) dans un premier temps, ces rumeurs tournant autour de l’avenir de certains finissent par perturber les performances du groupe à l’approche de la date limite du mercato.
"C’est possible. Je ne suis pas dans la tête des 26 joueurs de l’effectif mais j’imagine que ce n’est pas évident et que cela ne va pas dans le sens d’une grande sérénité", a commencé d’admettre Rémi Garde, mercredi en conférence de presse.
Techniquement, il apparaît que cette agitation autour du groupe ne va pas dans le sens de la performance à court terme mais économiquement, à moyenne échéance, elle répond à une logique d’entreprise défendue par Jean-Michel Aulas, soucieux des équilibres financiers et sportifs dans le cadre d’une concurrence plus saine visant à une meilleure rentabilité du capital joueur.
L’OL a beau être le 17e club le plus riche au monde, il lui faut trouver un nouveau modèle de gestion pour faire face à la crise qui frappe de nombreux clubs français (dont la plupart sont actuellement en train de vendre) et européens en attendant de bénéficier de nouvelles retombées attendues à partir de 2015 avec l’arrivée dans le Grand Stade de Décines.



Tags : olympique lyonnais | ol | mercato |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.