Meurtre du petit Valentin : le procès en appel à Lyon bel et bien reporté

Meurtre du petit Valentin : le procès en appel à Lyon bel et bien reporté
DR - AFP

Il devait se tenir devant la Cour d'assises du Rhône à partir du 18 mars prochain.

L'avocat de l'ancienne compagne du meurtrier présumé du petit Valentin en juillet 2008 dans l'Ain, avait demandé le renvoi du procès en appel. Me Jean Renevier est victime d'une paralysie des jambes, causée par une arthrose. Il lui est donc interdit de faire tout effort physique.
Le procès se tiendra donc à Lyon en novembre.

En première instance, Stéphane Moitoiret avait été condamné à la perpétuité avec 18 ans de sûreté. Sa compagne Noëlla Hégo avait écopé de 18 ans de réclusion criminelle pour complicité.
Stéphane Moitoiret avait été désigné comme le responsable des 42 coups de couteau portés à l’enfant. Noëlla Hégo l’avait aidé à cacher le corps et l’arme du drame. Lors des réquisitions, l’Avocat général avait demandé 30 ans de réclusion pour l’homme, et ces mêmes 18 ans pour celle qui s’appelait "Sa Majesté." La défense de Stéphane Moitoiret avait demandé du "courage" à la Cour, "pour constater l'abolition de son discernement, non pas par pitié, vengeance ou crainte, mais par raison, libres que vous êtes."

Tags :

assises

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.