Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Une vingtaine de personnes réunies à Lyon pour soutenir les victimes du violeur du 8e

LyonMag

A l'initiative de la Confédération Etudiante de Lyon et de Ni Putes ni Soumises, un rassemblement était organisé ce jeudi midi devant la Manufacture des Tabacs.

A la veille de la journée de la Femme, l'association et la confédération souhaitaient pointer du doigt la tournure qu'à pris l'affaire, entre le silence des enquêteurs et les e-mails précipités des présidents des universités. Des tracts ont donc été distribués aux étudiants de Lyon III. La plupart étant en vacances, seule une vingtaine de personnes a tenu à rendre hommage aux cinq victimes du violeur du 8e arrondissement, toujours en cavale.



Tags : violeur en serie |

Commentaires 8

Déposé le 09/03/2013 à 21h01  
Par alphonse Citer

lola a écrit le 09/03/2013 à 14h17

Et sinon accessoirement on était 300 femmes à manifester dans les rues de Lyon hier soir, avec justement comme mot d'ordre le fait de ne plus avoir peur de sortir, de reprendre la rue (et on passera sur le fait qu'à coté du "violeur du 8eme" la majorité des viols ont lieux dans le cadre conjugal...). Et cette manifestation ne fait pas l'objet de la moindre ligne dans la presse, ça fait toujours plaisir....

les médias s’intéressent plus aux éléphants qu'aux femmes violentées...Les mêmes qui étaient à la manif pour soutenir baby et nepal étaient bien au chaud chez eux, se moquant bien des humains.

Déposé le 09/03/2013 à 14h17  
Par lola Citer

Et sinon accessoirement on était 300 femmes à manifester dans les rues de Lyon hier soir, avec justement comme mot d'ordre le fait de ne plus avoir peur de sortir, de reprendre la rue (et on passera sur le fait qu'à coté du "violeur du 8eme" la majorité des viols ont lieux dans le cadre conjugal...). Et cette manifestation ne fait pas l'objet de la moindre ligne dans la presse, ça fait toujours plaisir....

Déposé le 09/03/2013 à 13h53  
Par une maman Citer

Y a moins de monde pour défendre les femmes violées que pour défendre des éléphants.... drole d'époque

Déposé le 08/03/2013 à 22h45  
Par Jonathan Citer

On s'en fout de la guéguerre entre la Cé et les Jeunes UMP. C'est pas le sujet !

Déposé le 07/03/2013 à 19h37  
Par Ysonfous Citer

Les socialistes pensent à dépénaliser les viols après la dépénalisation des violences syndicales.
Ainsi avec un tee-shirt CGT sur le dos on pourra violer en France en toute impunité.

Déposé le 07/03/2013 à 16h21  
Par cmburns7 Citer

Tous les étudiants étaient la, ils ne voulaient simplement pas de cette récuperation politique de ces évènements.

Déposé le 07/03/2013 à 14h35  
Par Jonathan Citer

La présence de la Confédération Etudiante dans cette manifestation n'a qu'un seul but:se refaire une santé et prouver qu'ils existent encore.Ce moment est à l'agonie et ce n'est pas le score confidentiel réalisé lors des élections CROUS de novembre 2012 qui va changer quoi que ce soit.Leur représentativité n'est dû qu'aux tripatouillages de la ministre Fioraso lors des élections CNESER de juillet 2012.Par 2 fois,madame la ministre a modifié la composition du corps électoral ce qui a affaibli les listes des Corpos,de l'UNEF et de l'UNI-MET au profit de la Cé.D'ailleurs,la Cé est détesté de tous les mouvements étudiants,UNEF compris,pour son aspect communautariste et son opportunisme.Les victimes de ce violeur ont besoin de calme et de sérénité.

Déposé le 07/03/2013 à 13h30  
Par Un mec pas trop vieux en plus Citer

Pour tweeter son soutien ou faire sa Kévina sur Facebook, y a du monde. Mais quand faut bouger ses petites fesses, ya plus personne. Sales jeunes !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.