L'OL sombre encore face à Sochaux (1-2) - VIDEO

L'OL sombre encore face à Sochaux (1-2) - VIDEO
LyonMag

Lyon devait relever la tête ce dimanche soir en clôture de la 30e journée de Ligue 1.

Les joueurs avaient sûrement en mémoire l'humiliante défaite 4-1 à Bastia il y a deux semaines. Et comme cela faisait trois matchs d'affilée que l'OL ne gagnait pas, affronter Sochaux, le premier relégable, faisait les affaires du club rhodanien.
Du moins, c'est ce qu'ils pensaient.

Avec une équipe plus offensive que d'habitude (Lisandro, Grenier, Lacazette et Gomis alignés au coup d'envoi), Lyon va rapidement imposer son rythme sur la rencontre. A la 15e minute, Dejan Lovren manque même le cadre de quelques millimètres sur une belle tête.
Mais après une frappe contrée de Gomis à la 19e, c'est Sochaux qui va se révolter. Et de quelle manière. A la 26e, l'attaquant Sio reprend un centre de Boudebouz et voit le ballon heurter le poteau de Vercoutre. Pour son centième match avec l'OL, le portier est verni.
La première mi-temps est très hachée et les cartons jaunes pleuvent. Grenier botte de nombreux coups-francs et passe même à deux doigts d'obtenir un pénalty. Accroché dans la surface par Poujol, le jeune milieu ne convainc pas l'arbitre qui ne siffle pas.
0-0 à la mi-temps et le spectacle aura été plutôt mièvre pour le public de Gerland.

Au retour des vestiaires, le discours de Rémi Garde n'aura pas transcendé l'équipe. Pire, à la 50e, ce diable de Sio sur un nouveau service de Boudebouz trouve enfin le chemin des filets. Sur le corner, le joueur prend de vitesse Umtiti pour tromper Vercoutre. L'OL est mené sur sa pelouse et doit alors absolument réagir pour protéger sa place sur le podium. Car avec la victoire de Marseille (alors mathématiquement 2e) et Saint-Etienne qui guette, la 3e place européenne est bêtement devenue fragile.

L'OL dominateur mais pas décisif

On est alors en droit d'attendre une réaction d'orgueil des Lyonnais. Les joueurs de Rémi Garde vont mettre le pied sur le ballon et multiplier les incursions dans le camp sochalien. Mais les frappes et les centres sont toujours contrés par le gardien Pouplin ou par sa défense particulièrement inspirée.
A force de pousser,  Lyon va trouver la transversale. A la 67e, Alexandre Lacazette décroche une lourde frappe qui fait trembler le cadre sochalien. Le but n'est plus loin. Et il va d'ailleurs survenir une minute plus tard. Lacazette encore lui se fait accrocher par Sauget dans la surface. Le pénalty est ensuite transformé avec pas mal de réussite par Bafétimbi Gomis. L'attaquant brise ainsi le silence qui l'entourait depuis le début de l'année en marquant son premier but en 2013.
En maintenant son niveau de jeu, Lyon va à nouveau toucher le poteau de Pouplin. Lisandro Lopez, plutôt timide ce soir-là, place une tête immanquable sur le montant. Il faut dire que Boudebouz touche le ballon de la main sur la reprise mais l'arbitre juge le geste involontaire.

La 3e place fragilisée

Malgré une domination outrageante, Lyon va finalement encaisser un but contre le cours du jeu. Bakambu surgit à la 88e minute pour reprendre un centre de Sio. Ce dernier, après s'être joué de Lovren, offre une belle passe décisive et mérite largement son titre d'homme du match.
Gerland aura un dernier frisson lorsque Grenier trouvera la barre à la 92e. Sur coup-franc, le jeune Ardéchois oblige Pouplin à sortir une superbe parade. Ce sera la dernière occasion pour Lyon

La semaine prochaine, la victoire sera donc obligatoire pour l'OL, sous peine de voir l'ennemi stéphanois avoir la possibilité de passer devant. Marseille l'a déjà fait, un autre affront de cette taille serait difficile à avaler pour les supporters. L'adversaire se nommera Reims, un nouveau mal classé. Ce devrait être une aubaine. Mais à la vue des derniers résultats, ca ressemble plus à une future désillusion.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Antiol le 01/04/2013 à 12:10

Vivement que L'OL soit en 5° division, on aura enfin la Paix

Signaler Répondre

avatar
togaro pierre le 01/04/2013 à 12:09

Il faut arrêter les excuses !
Celle du malaise créé par AULAS en disant qu'il allait vendre certains joueurs..., celle du Grand Stade...., celle des pénaltys....,celle du joueur mal plaçé sur tel ou tel but...., celle de la malchance....,celle de la maladresse....,celle du manque de confiance.
La réalité est la suivante : Toute l'équipe (ou presque) est fautive,devant, derrière, au milieu.
Et il faut travailler à l'entraînement , notamment les tirs !

Signaler Répondre

avatar
LYON FANS le 01/04/2013 à 10:49

vivement le grand stade que sa génère du fric et que l'on puisse acheter de vrais joueurs niveau européen car certaines tringles de ce groupes qui se voient déja dans de grands clubs ( umtiti le sosie de sissoko les plus mauvais centres de L1 , lacazette qui à un égo terrible lovren pou!!!!!! sans commentaire le ménage jaen mimi vite alors OUI au GRAND STADE c'est une question de survie SI ON PERD LE DERBY ET la qualif en LDC certains joueurs devront ASSUMES

Signaler Répondre

avatar
Antiol le 01/04/2013 à 10:21

Bravo Sochaux

Signaler Répondre

avatar
MAX le 01/04/2013 à 08:00

Je ne vais plus au stade voir l'OL!

Signaler Répondre

avatar
Non de non le 01/04/2013 à 01:46

Et on voudrait construire un grand stade payé en partie par les contribuables pour une équipe en perdition

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais-et-fier le 01/04/2013 à 00:56

Autant je soutenais JMA jusqu'à maintenant dans ses projets, autant je commence à douter: à quoi servirait un stade si on joue même pas la Ligue des Champions...

Concernant le stade on peut plus reculer (et c'est tant mieux d'ailleurs) mais les économies, on les fait trop mal...(vendre Lloris était une mauvaise idée surtout quand on voit la défense qu'on a, idem pour Bastos)


Alllez l'OL

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.