Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lyon : 350 personnes dans les rues pour la régularisation des sans-papiers

Les manifestants sont partis de la place Gabriel-Péri dans le 3e arrondissement pour rejoindre la place des Terreaux dans le 1e arrondissement. Ils étaient au final près de 350 à défiler pour la régularisation des sans-papiers, avec notamment en ligne de mire la circulaire du ministre de l'Intérieur Manuel Valls qui a pour objectif de régulariser les personnes vivant en France depuis cinq ans ou ayant un enfant scolarisé depuis trois ans dans le pays. Étaient présents dans le cortège des syndicats comme SUD, FSU ou encore la CGT mais aussi des partis politiques à l'exemple du NPA et du Parti de Gauche.


Commentaires 10

Déposé le 27/05/2013 à 13h22  
Par aucontraire Citer

arrêtez ! a écrit le 27/05/2013 à 07h45

La comparaison systématique avec l'Allemagne devient pénible. Il faudrait peut-être de temps en temsp un peu moins d'hypocrisie et préciser d'emblée qu'en Allemagne, il n'y a pas assez de main d'oeuvre compte tenu de la démographie et de la place faite aux femmes qui restent à la maison (pas de crèche, pas d'école maternelle, pas d'école l'après-midi). c'est pour ça qu'ils se permettent de recevoir des centaines de milliers d'immigrés polonais, grecques, espagnols, etc payés une misère (400 à 600 euros pour les roumains et bulgares). C'est facile de parler du modèle allemand sans comparaion possible avec le modèle français qui doit se partager le gâteau avec toujours plus d'actifs ...

la comparaison de l'Alemagne se fait pour un pays proche (population,pib/habitant...)mais on pourrait citer de nombreux pays nordiques (Norvège,Suède...) qui ont adopté la cogestion en entreprise loin de notre système et qui ont un taux de chômage enviable pour des pays dit "riches":Le partage du gâteau est une vision malthusienne dépassé comme les 35 heures ... car un PIB est fait pour se développer et permettre d'améliorer le niveau de vie , à conditions que tous les acteurs le veuillent plutôt que de se faire une guerre de tranchée et des idées du siècle dernier pendant les parts de marché sont prises par des pays en développement (BRICS)

Déposé le 27/05/2013 à 07h45  
Par arrêtez ! Citer

marxismedu19Siècle a écrit le 26/05/2013 à 19h41

et vous un gros naïf comme beaucoup qui n'ont jamais gérer une entreprise et qui ne comprennent rien aux exigences économiques du XXI ème siècle :J'ose espérer que votre vision des choses ne représente pas la majorité des Français pour ne pas faire fuir le peu de créateurs de richesse et d'entreprises( les jeunes s'expatrient malheureusement faute d'entreprises suffisantes et de postes proposés..) :la lutte des classes est d'un autre age et ne fera jamais relever la France dans l'état où elle se trouve bien au contraire:Penser que taper sur les patrons quand on sait que 300000 chômeurs se retrouvent sur le carreau et qu'il y a déjà tant de freins pour créer et développer une entreprise:vous préférer une bonne grève quitte à faire couler une boitte plutôt qu'un compromis "à l'Allemande":faut pas s'étonner avec cette mentalité de nos faiblesses structurelles

La comparaison systématique avec l'Allemagne devient pénible. Il faudrait peut-être de temps en temsp un peu moins d'hypocrisie et préciser d'emblée qu'en Allemagne, il n'y a pas assez de main d'oeuvre compte tenu de la démographie et de la place faite aux femmes qui restent à la maison (pas de crèche, pas d'école maternelle, pas d'école l'après-midi). c'est pour ça qu'ils se permettent de recevoir des centaines de milliers d'immigrés polonais, grecques, espagnols, etc payés une misère (400 à 600 euros pour les roumains et bulgares). C'est facile de parler du modèle allemand sans comparaion possible avec le modèle français qui doit se partager le gâteau avec toujours plus d'actifs ...

Déposé le 26/05/2013 à 21h17  
Par comparaison Citer

exempleallemand a écrit le 26/05/2013 à 20h06

"plutôt qu'un compromis "à l'Allemande"
http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/05/15/accord-sur-une-hausse-de-salaires-dans-la-metallurgie-en-allemagne_3222485_3214.html

Super l'exemple allemand apres un grève de 400 000 métallos,5,6% d'augmentation

seulement après une grève massive,le patronat cède ,voila l'exemple allemand

tout les experts savent qu'en l'Allemagne les syndicats sont puissants (fort taux syndical) mais qu'ils agissent à la fois pour défendre les intérêts des salariés tout en prenant des dispositions dans l’intérêt de l'entreprise,alors qu'en France les syndicats surtout radicaux et malgré le peu de syndiqués (moins de 10% de salariés) refusent tout compromis et amènent de plus en plus d'entreprises n'ayant déjà pas le plein de commandes dans un situation souvent critique hormis dans le secteur public protégé de la conccurence
Le dogmatisme français face au réalisme allemand est la règle malgré des exceptions

Déposé le 26/05/2013 à 20h06  
Par exempleallemand Citer

marxismedu19Siècle a écrit le 26/05/2013 à 19h41

et vous un gros naïf comme beaucoup qui n'ont jamais gérer une entreprise et qui ne comprennent rien aux exigences économiques du XXI ème siècle :J'ose espérer que votre vision des choses ne représente pas la majorité des Français pour ne pas faire fuir le peu de créateurs de richesse et d'entreprises( les jeunes s'expatrient malheureusement faute d'entreprises suffisantes et de postes proposés..) :la lutte des classes est d'un autre age et ne fera jamais relever la France dans l'état où elle se trouve bien au contraire:Penser que taper sur les patrons quand on sait que 300000 chômeurs se retrouvent sur le carreau et qu'il y a déjà tant de freins pour créer et développer une entreprise:vous préférer une bonne grève quitte à faire couler une boitte plutôt qu'un compromis "à l'Allemande":faut pas s'étonner avec cette mentalité de nos faiblesses structurelles

"plutôt qu'un compromis "à l'Allemande"
http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/05/15/accord-sur-une-hausse-de-salaires-dans-la-metallurgie-en-allemagne_3222485_3214.html

Super l'exemple allemand apres un grève de 400 000 métallos,5,6% d'augmentation

seulement après une grève massive,le patronat cède ,voila l'exemple allemand

Déposé le 26/05/2013 à 19h41  
Par marxismedu19Siècle Citer

votre pseudo a écrit le 26/05/2013 à 18h51

Selon vous ,il n'y a plus de lutte des classes ? vous êtes un sacré farfelu monsieur ..

et vous un gros naïf comme beaucoup qui n'ont jamais gérer une entreprise et qui ne comprennent rien aux exigences économiques du XXI ème siècle :J'ose espérer que votre vision des choses ne représente pas la majorité des Français pour ne pas faire fuir le peu de créateurs de richesse et d'entreprises( les jeunes s'expatrient malheureusement faute d'entreprises suffisantes et de postes proposés..) :la lutte des classes est d'un autre age et ne fera jamais relever la France dans l'état où elle se trouve bien au contraire:Penser que taper sur les patrons quand on sait que 300000 chômeurs se retrouvent sur le carreau et qu'il y a déjà tant de freins pour créer et développer une entreprise:vous préférer une bonne grève quitte à faire couler une boitte plutôt qu'un compromis "à l'Allemande":faut pas s'étonner avec cette mentalité de nos faiblesses structurelles

Déposé le 26/05/2013 à 18h51  
Par votre pseudo Citer

gangrène a écrit le 26/05/2013 à 18h32

SUD,CGT,NPA ces syndicats,partis de l’extrême avec un siècle de retard pour la lutte de classe n'ont pas encore compris que nos dépenses sociales avec une part consacré à des assistés non acceptés par les français plombent les entreprises qui n'ont que le choix de la faillite ou la délocalisation:il faudrait une formation obligatoire avec stage obligatoire en entreprise en économie pour ces corporations nuisibles

Selon vous ,il n'y a plus de lutte des classes ? vous êtes un sacré farfelu monsieur ..

Déposé le 26/05/2013 à 18h32  
Par gangrène Citer

SUD,CGT,NPA ces syndicats,partis de l’extrême avec un siècle de retard pour la lutte de classe n'ont pas encore compris que nos dépenses sociales avec une part consacré à des assistés non acceptés par les français plombent les entreprises qui n'ont que le choix de la faillite ou la délocalisation:il faudrait une formation obligatoire avec stage obligatoire en entreprise en économie pour ces corporations nuisibles

Déposé le 26/05/2013 à 14h00  
Par Point Godwin Citer

voireuil a écrit le 26/05/2013 à 09h53

Qu'attend-t-on pour saisir les avoirs de ces gens qui manifestent pour favoriser l'appauvrissement du pays?

Quel Drame d'avoir supprimé Derrick a la télévision . Combien de personnes agées ,qui desoeuvrées en viennent a maugréer contre les étrangers sur internet pour passer le temps avant la sieste!

Déposé le 26/05/2013 à 13h05  
Par beausourire Citer

Sans papier et libre de manifester? Qu'ils essaient dans leur pays d'origine !!! Je crois connaître le résultat .

Déposé le 26/05/2013 à 09h53  
Par voireuil Citer

Qu'attend-t-on pour saisir les avoirs de ces gens qui manifestent pour favoriser l'appauvrissement du pays?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.