Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les coussins ont volé lors de la première - Lyonmag

Une Carmen déroutante aux Nuits de Fourvière

Les coussins ont volé lors de la première - Lyonmag

L'opéra français de Georges Bizet est joué jusqu'à mercredi dans le Grand Théâtre antique.

Il n'est jamais simple de reprendre les grands classiques de l'opéra, vus et revus. C'est pourtant le pari qu'a pris Mario Tronco avec son Orchestra di Piazza Vittorio, secondé pour cette création par l'Opéra Théâtre de Saint-Etienne. Et l'Italien a dynamité, comme à son habitude, l'oeuvre de Bizet.
Dès le début l'on sait que les canons traditionnels de l'opéra vont être brisés. Sur scène trône un échaffaudage de deux étages sur lequel viennent prendre place, au sommet, les chanteurs stéphanois, vêtus de costumes brillants. L'orchestre italien se place lui derrière l'édifice de tubes, le décor étant complété par une portière de voiture et une porte de prison.

Les costumes des protagonistes sont quant à eux plus classiques : robes de gitanes à volants multicolores pour les femmes, tenues de militaires IIIe République pour les hommes. Et l'on entre dans l'histoire, après un improbable numéro de claquettes.
Tronco a choisit de ramener Carmen à sa réalité historique, femme issue de la communauté gitane qui entama il y a plus de mille ans un long voyage de l'Inde vers l'Europe. Leurs turpitudes ont lieu sur l'avant-scène, et le choeur, haut-perché, symbolise la voix de la morale et prodigue des conseils à la virevoltante Esmeralda. C'est Cristina Zavalloni, autoritaire, qui interprète Carmen. Sanjay Khan, plus docile, est Don José, et Elsa Birgé, carrément candide, est Micaela. Cette mise en scène est chatoyante, ça saute, ça danse, ça joue la comédie, ça fait rire avec des voix off imitant la radio, et surtout ça surprend, car des musiciens du Rajasthan et de Roumanie ont été invités et donnent une délicieuse tonalité orientale à cet opéra, déjà pourtant bien péchu. On en perdrait son latin si des écrans latéraux ne donnaient pas les sous-titres du texte. Les chants sont donc interprétés en français, mais aussi en indien et en roumain. Le dernier titre est même chanté en anglais.
Lors de la première de dimanche, les spectateurs n'ont pas eu droit au jeu de rideaux en raison du vent, mais ils doivent jouer un rôle dans la mise en scène de Tronco. En tout cas, on retrouve avec joie les célèbres airs que sont L'Amour est un oiseau rebelle et Toreador, qui fonctionnent à chaque fois d'autant qu'ils sont légèrement réarrangés ici.

Le spectacle commence à 22h tous les soirs jusqu'à mercredi, il dure un peu plus d'une heure et demi.



Tags : Carmen | opera | nuits de fourviere | 2013 | mario tronco | théâtre opéra saint etienne | orchestra di piazza vittorio |

Commentaires 13

Déposé le 03/07/2013 à 23h24  
Par ML Citer

Pourquoi avoir fait ça à Carmen ?? Quel tintamarre et quelle déception !!! Pourquoi saccager un tel opéra ???
Quels sont les décideurs à la mairie de Lyon responsables de ce choix ??? Ce sont peut-être les mêmes décideurs responsables de la biennale d'art contemporain et là tout s'explique...

Déposé le 26/06/2013 à 12h26  
Par Li Citer

je lis : "Ce n'est pas une question de respect de l'opéra comme lu ici, mais d'ouverture d'esprit." ???????????
J'ai vu Carmen dans une quinzaine de spectacles, en opera traditionnel, en film, au théâtre sur des versions des plus originales aux plus classiques. j'ai trouvé ce truc sans émotion, sans aucune cohérence en terme de mise en scène, un rien démago en saupoudrant de bons sentiments. Musicalement ça arrache les oreilles, surtout Micaela qui chante à la Starmania . Bref ma colère pour cette création aussi insipide est entière surtout quand je pense au budget que cela représente. Et pourtant mon ouverture d'esprit existe bien...

Déposé le 26/06/2013 à 11h33  
Par UMP Citer

C'est la faute des socialistes. Bouh !

Déposé le 26/06/2013 à 11h16  
Par seb0609 Citer

j'ai vu la représentation hier. Ne m'étant pas renseigné avant d'y aller, j'ai été un peu surpris au début. Puis, je me suis laissé porté par la musique, le chant, les danses, les couleurs, c'était magique.
Ceux qui pensaient voir un opéra classique peuvent être déçus, moi, j'ai été conquis !
Ce n'est pas une question de respect de l'opéra comme lu ici, mais d'ouverture d'esprit.

Déposé le 25/06/2013 à 22h57  
Par valérie65 Citer

J'oubliais! Comment me procurer le CD de Carmen joué à FOURVIERE ? Merci de votre réponse...

Déposé le 25/06/2013 à 22h55  
Par valérie65 Citer

J'ai adoré la voix de Cristina et d'Elsa, un vrai bonheur que ce spectacle qui respirait la vie de lieux lointains : l'Inde, le Magreb, l'Espagne, le monde gitan et les chœurs en haut de l'échafaudage étaient lumière, ciel et splendeur: la mutine et petite fée qui est 'Elsa m'a procurée des sensations de douceurs au goût d'enfance et venait attendrir l'histoire d'amour triste d'une Carmen sensuelle, provocante, expressive et pourtant si sensible. J'aime le mélanges des genres parce que j'aime les gens et la différence, je suis une grande voyageuse et ce spectacle m'a donné une cruelle envie de retourner par exemple en INDE au Rajasthan et dans les pays lointains visités qui ont transportés mon âme et mon esprit dans un autre monde. J'avais déjà vue CARMEN plusieurs fois, notamment au arènes de Vérone et c'était merveilleux. La carmen de Fourvière a une autre saveur , celle du bonheur du sens musical. Mes oreilles et mes émotions vous remercient, je me suis sentie heureuse pendant ce spectacle. Je conçois qu'il y ait des personnes qui ne soient cependant pas sensibles à cette interprétation complètement décalée et déjantée, donc réfléchissez avant de faire votre choix, interrogez-vous...

Déposé le 25/06/2013 à 22h07  
Par Move Citer

Excellente soirée !
De la couleur, de la gaieté,... on ne s'ennuie pas une seconde !
L'orchestra Piazza Vittorio... redonne à l'opéra son côté populaire et enchanteur !

Déposé le 25/06/2013 à 21h42  
Par gridub Citer

Opéra ? Vous avez dit opéra ? Je vais ré-écouter mon bon vieux CD, ça va me calmer.
A éviter d'urgence.

Déposé le 25/06/2013 à 14h11  
Par En garde ! Citer

Décevant ! Au lieu d'un bel opéra, on nous présente une comédie musicale mièvre qui manque cruellement d'intensité et de puissance ! Les coussins ont volé à la fin du spectacle !

Déposé le 25/06/2013 à 00h47  
Par NUL!!! Citer

- "vous partez? vous n'aimez donc pas l'opéra?"
- "C'est justement parce que j'ai trop de respect pour l'opéra que je pars loin de cette mascarade, madame!"

Déposé le 24/06/2013 à 13h59  
Par fr Citer

affligeant du début au milieu (suis parti). carmen est inexistante, sans aucune émotion, michaela est ridicule, et don josé connait pas

Déposé le 24/06/2013 à 13h51  
Par li Citer

Au secours ! Quelle mise en scène affligeante ! Sous couvert d'être audacieux, on nous sert une espèce de spectacle incohérent et ennuyant. Où est Carmen ?

Déposé le 24/06/2013 à 07h39  
Par Carmen Citer

Cetait genial! Carmen est tout simplement enivrante etce melange des genres musicaux rafraichissant

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.