Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Patrice Lair - LyonMag

Patrice Lair : “Entraîneur de l’OL et sélectionneur ? C’est gérable”

Patrice Lair - LyonMag

Il y a quelques jours, il n'avait soi-disant, "pas la tête à l'équipe de France".

Mais il semble que l'avis de Patrice Lair ne soit plus aussi tranché à présent. Dans une tribune, publiée sur le site du JDD, l'entraîneur de l'OL féminin réagit à la défaite des Bleues en quart de finales de l'Euro. Un bilan sans concession pour les coachs en place.

"Ce championnat d'Europe est un échec pour l'équipe de France"
, commence-t-il. En effet, les filles, grandes favorites de la compétition, visaient au moins la finale. "Ce qui m'interpelle, c'est que certaines m'ont dit avoir fait une préparation assez lourde, basée sur l'endurance. Ne fallait-il pas plutôt garder de la fraîcheur ?"
Même son de cloche sur la tactique de remplacement mise en place par l'entraîneur Bruno Bini. "Je m'interroge aussi sur l'utilité de se priver d'un remplacement en sortant presque systématiquement la capitaine, Sandrine Soubeyrand, à la mi-temps. En fin de match, face à une gardienne en pleine réussite, il fallait surtout éviter les tirs au but. Donc prendre des risques et tenter un coup de poker avec un troisième changement".
Au soir de la défaite, au micro de RMC, Patrice Lair avait déjà eu le même sentiment, "je ne suis pas persuadé qu'on ait tout tenté", avait-il affirmé alors.

La question d'un changement de sélectionneur va maintenant se poser pour la fédération. "S'il (Bruno Bini, ndlr) est reconduit dans la difficulté, il va falloir qu'il change radicalement de discours. À l'Euro, je n'ai pas senti de dynamisme sur le banc, pas cette volonté de gagner, cette envie farouche qui amène au surpassement de soi".
Pour Patrice Lair, il faut "quelqu'un qui ait un vécu du football féminin". Un homme qui a par exemple remporté deux Ligues des Champions avec l'OL ? Pourquoi pas, puisque apparemment, la double fonction ne lui fait pas peur. "Est-ce que je pourrais cumuler les fonctions d'entraîneur de l'OL et de sélectionneur? Dans la pratique, oui, c'est gérable. Mais je ne sais pas ce qu'en penserait mon président, Jean-Michel Aulas".

Patrice Lair est encore sous contrat trois ans avec l'OL. Mais déjà il ne cache pas son ambition de prendre la tête d'une sélection nationale "française ou étrangère". "Pour l'heure, seul Noël Le Graët a le pouvoir de décision", conclut-il.



Tags : Patrice Lair |

Commentaires 1

Déposé le 29/07/2013 à 12h41  
Par Jonathan Citer

Un duo Lair-Bompastor ferait du bien à l'équipe de France féminine.Bruno Bini ne me semble pas l'homme de la situation.Il n'a pas les épaules pour leur faire franchir ce palier qui mène au succès.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.