Trafic de drogue entre Lyon et la République Dominicaine : Afflelou se sent "sali"

Trafic de drogue entre Lyon et la République Dominicaine : Afflelou se sent "sali"
Photo d'illustration - DR

L'homme d'affaires est revenu dimanche pour l'émission "Sept à huit" sur la découverte de 700 kilos de cocaïne dans son jet.

L'avion, conduit par deux pilotes rhônalpins et loué à une compagnie aérienne brondillante, se trouvait en République Dominicaine et allait décoller pour la France.
"Aujourd'hui, je me sens sali. J'ai été trompé parce que mon avion ne devait pas servir à ces choses là", indique Alain Afflelou qui dénonce "une nébuleuse".
Aujourd'hui privé de son jet, il a obtenu le carnet de vol qui a révélé que trois vols entre l'Amérique Latine et la France avaient été effectués en l'espace de quatre mois avec le même équipage et le même passager.

L'enquête en France a permis de mettre en avant l'implication du responsable de compagnie de location SN-THS basée à Bron. Ce dernier ainsi qu'un pilote indépendant ont été mis en examen pour "importation de stupéfiants en bande organisée, association de malfaiteurs et direction d'un groupement en vue de l'importation, trafic de stupéfiants et blanchiment". L'un a été écroué à la prison des Baumettes à Marseille, l'autre à la prison de Luynes. Les deux pilotes sont eux incarcérés à Punta Cana.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
AVIATEUR le 30/09/2013 à 18:15

IL NE FAUT PAS LOUER SON AVION PRIVE POUR LE RENTABILISER

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.