Le paquet de cigarettes atteint la barre des sept euros

Le paquet de cigarettes atteint la barre des sept euros

Le prix du tabac continue de grimper. A partir de ce lundi, les buralistes lyonnais appliqueront une nouvelle hausse de 20 centimes sur les paquets de cigarettes, quelle que soit la marque. Une augmentation contre laquelle ils avaient manifesté en mai dernier sur la place Bellecour. Ce décret, publié samedi au Journal officiel, fait passer le paquet le plus vendu à 7 euros et le moins cher à 6,50 euros. Prévue pour le 6 janvier, cette augmentation avait finalement été repoussée d'une semaine par le gouvernement. A l'origine de cette hausse, la volonté des fabricants qui souhaitaient une répercussion du relèvement de la TVA et une augmentation de la part qui revient aux buralistes. En 15 mois, c'est la troisième fois que les tarifs augmentent. A noter que dans les bureaux de tabac, les ventes ont baissé de 7,5% en 2013.

X
3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
patrick78000 le 13/01/2014 à 17:11

Entre bonne conscience et mensonge!
Si on en croit ce que l'on nous dit c'est pour la santé publique, mais la vraie solution n'est-elle pas d'accompagner les fumeurs pour qu'ils sortent de cette addiction?
Actuellement une cigarette sur cinq se vend sur le marché parallèle qui ne rapporte rien à l'état ( http://www.mydragoon.fr/blog/le-paquet-de-cigarettes-7e/ ).
Il semble évident que l'augmentation du tabac ne fait pas diminuer le nombre de fumeurs, il fait juste diminuer le nombre de personnes se ravitaillant dans les bureaux de tabac français.

Signaler Répondre

avatar
vérité-tabou le 13/01/2014 à 11:48

pour que les caisses de sécu soient bénéficiaires (différence entre taxes et le cout des conséquences du tabac:cancer..,75000 morts/an etc...) il faudrait au moins tripler le prix ou tout simplement interdire son usage "polluant" le plus dévastateur sur la santé (mdr des critiques de fumeurs sur les autres pollutions atmosphériques)

Signaler Répondre

avatar
Abstrait69 le 13/01/2014 à 10:41

Bien sur il y a la contre bande les gens ont pas arrete de fumer

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.