Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Des mesures pour renforcer la sécurité dans le football

Une réunion sur la sécurité dans le football a eu lieu ce mardi matin au ministère de l'Intérieur, en présence de Manuel Valls, et de Valérie Fourneyron, la ministre des Sports. Ont également participé les représentants de clubs professionnels, ainsi que les dirigeants de la ligue de football professionnel et de la fédération française de football. Une réunion qui fait suite « aux incidents graves qui ont émaillé le déroulement de plusieurs rencontres au cours de la première partie de la saison ». Pour le gouvernement, il était « indispensable à mi-parcours de dégager de nouvelles pistes d'action pour éradiquer les comportements haineux et intolérables d'une minorité d'individus qui gangrènent encore les travées de certains stades. » Dans un communiqué relayé par la préfecture du Rhône, on apprend que le gouvernement veut « aller plus loin « notamment en ce qui concerne la répression des comportements violents répétés et l'éloignement des manifestations sportives de leurs auteurs ». Une réflexion sera ainsi engagée, en lien avec la Chancellerie, pour renforcer l'efficacité des mesures administratives et sanctions judiciaires, tout particulièrement les interdictions individuelles de stade dont la durée pourrait être augmentée. Une partie notable des difficultés étant liée aux déplacements de certains supporteurs ultras, la responsabilisation financière des clubs visiteurs sera étudiée, afin de ne pas faire porter l'intégralité de la charge financière des mesures de sécurité sur le seul club accueillant. L'accompagnement, mis en place par les clubs lors des déplacements autorisés, doit également évoluer, notamment par une présence accrue de stadiers encadrant les supporters, stadiers dont la formation doit également être améliorée. Parallèlement, le travail doit se poursuivre entre les clubs et les associations de supporters respectueuses des valeurs du sport qui, elles, ont pleinement leur place dans la vie des clubs. A un peu plus de deux ans de l'Euro 2016 qui se déroulera en France, et notamment à Lyon, Valérie Fourneyron et Manuel Valls ont réaffirmé leur intransigeance face à toutes les formes de violence dans le sport, et particulièrement dans le football. L'Etat qui demandera très prochainement aux préfets, « d'utiliser, en lien avec les clubs et les instances dirigeantes, tous les leviers disponibles permettant de prévenir les troubles à l'ordre public ».


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.