Lyon Turin Ferroviaire rejette les accusations de pratiques douteuses

Lyon Turin Ferroviaire rejette les accusations de pratiques douteuses

Les opposants à la ligne ferroviaire ont lancé une véritable bataille juridique pour tenter de stopper le projet. Parmi des recours déposés, une plainte auprès du parquet de Chambéry pour "pratiques douteuses". En cause, la validité de l'appel d'offres sur le chantier d'une galerie de reconnaissance. La société Lyon Turin Ferroviaire a précisé jeudi que l'appel d'offres était conforme à la législation. La société dans un communiqué explique que « l'avis d'appel public à la concurrence, publié le 22 décembre 2012 dans le Journal Officiel de l'Union européenne, indique une estimation de la valeur des travaux, conformément aux pratiques des marchés publics ».
Les opposants reprochent notamment que des évaluations internes du coût du chantier aient été divulguées dans la presse italienne. Il s'agit des travaux pour creuser une galerie de reconnaissance de neuf kilomètres, permettant la réalisation du futur tunnel franco-italien. "La procédure est actuellement en cours et la seule estimation qui vaille est celle de cet avis, soit une estimation entre 250 millions et 500 millions d'euros hors TVA", a conclu l'entreprise Lyon Turin Ferroviaire.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mmm le 28/01/2014 à 16:01

comment l'évaluation de 450 millions s'est trouvée dans la presse après une conférence de presse à Rome pour annoncer le percement d'une galerie de 9 km de long.
Comment se fait il que pas moins de 3 sociétés liées à la mafia ont été repérées sur le chantier LTF ?
Pourqoui les président de LTF ne sont pâs constitués partie civile contre le directeur générale (qui avait délégation de signature pour des marchés de 10 millions d'euros) et le directeur des travaux de LTF alors qu'ils ont été condamnés en première instance à de la prison?
Tout est clair chez LTF ?

Signaler Répondre

avatar
citoyens DEBOUT ! le 18/01/2014 à 09:32
phase3 a écrit le 18/01/2014 à 09h15

Il est évident que les mafieux ne plaident jamais coupables. Pourtant il y a gros à dire sur le "juge et parti" de certains protagonistes dans cette affaire.
Un réel travail d'investigation devrait être mené par les journalistes si eux aussi n'étaient pas corrompus jusqu'au trognon.

oh comment mieux le dire ?
la corruption est à tous les étages

et pour qu'il y ait corrupteur, il faut qu'il y ait un corrompu

et ils sont plait-or dans ce ce projet : du préfet qui signait les DUP pour Notre Dames des Landes (projet de VINCI) devenu chef de projet chez VINCI pour la liaison ferroviaire

et tous les autres, qui décident ou acceptent volontiers de prendre la laine sur le dos de leurs concitoyens au titre tronqué de soi disant INTERET GENERAL

Signaler Répondre

avatar
phase3 le 18/01/2014 à 09:15

Il est évident que les mafieux ne plaident jamais coupables. Pourtant il y a gros à dire sur le "juge et parti" de certains protagonistes dans cette affaire.
Un réel travail d'investigation devrait être mené par les journalistes si eux aussi n'étaient pas corrompus jusqu'au trognon.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.