Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Décentralisation : François Hollande met de nouveau en avant la métropole de Lyon

LyonMag

A l'occasion de son déplacement dans son fief de Tulle en Corrèze, le président est revenu sur plusieurs chantiers de la suite de son mandat.

Il s'est notamment prononcé contre la suppression des départements, proposition évoquée en fin de semaine par Jean-François Copé. "Les départements gardent leur utilité pour assurer la cohésion sociale, la solidarité territoriale et je ne suis donc pas favorable à leur suppression pure et simple comme certains le réclament car des territoires ruraux perdraient en qualité de vie sans d'ailleurs générer d'économies supplémentaires", a-t-il affirmé.

Le chef de l’État a toutefois estimé que "ce raisonnement" ne pouvait pas être tenu dans les grandes agglomérations en prenant à nouveau les exemples de Paris et de Lyon. "Dans le Rhône, l'agglomération de Lyon a repris les compétences du département et ce raisonnement peut être évoqué dans d'autres lieux où des métropoles disposent de moyens tout à fait capables d'assurer aussi l'organisation nécessaire qui est aujourd'hui celle des conseils généraux", a insisté François Hollande.
Ce dernier avait déjà proposé de s'inspirer de l'exemple de Lyon au cours de sa conférence de presse, ce qui avait ravi Gérard Collomb, à l'origine du projet avec Michel Mercier, qui avait assuré de son côté que la métropole de la capitale des Gaules allait contribuer au redressement du pays.



Tags : metropole | hollande | Lyon |

Commentaires 8

Déposé le 20/01/2014 à 07h40  
Par rtt Citer

C'est un avantage d'avoir deux élus de droite (Collomb et Mercier) à la tête des deux collectivités qui vont fusionner

Déposé le 20/01/2014 à 00h23   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par kriss69 Citer

Il faut arr?ter avec le mod?le lyonnais puisqu au final Collomb et mercier ne r?glent aucuns des ?tages du millefeuille..

Déposé le 19/01/2014 à 21h44  
Par dehors les culmulards Citer

Les trois quarts des parlementaires français (468 députés sur 577 et 264 sénateurs sur 348) détiennent un autre mandat, une situation exceptionnelle au regard des autres pays.

Déposé le 19/01/2014 à 20h10  
Par Cumulus Plancus Citer

La gestion lyonnaise est un modèle du socialisme corrézien à la Hollande, il y a vraiment de quoi être fier.

Déposé le 19/01/2014 à 18h31  
Par Jeansais Citer

sommeil a écrit le 19/01/2014 à 17h26

Blabla.... des paroles, pas d'actes: ils ne feront rien les élus, il faudrait des référandum d'initiative populaire pour débloquer ce pays et enfin réformer plutôt que distribuer du fric.
Bref, rendormons-nous !

Un référendum ? le dernier référendum alsacien a montré combien les français étaient attachés à leur antique découpage territorial.
La métropole lyonnaise s'est faite parce que 2 "patriciens" se sont partagés le gâteau: l'un avait eu son bâton de maréchal comme Garde des Sceaux et pouvait partir serein et le second savait qu'il devrait abandonner un mandat entre le sénat ou la mairie...
On n'a pas consulté les citoyens qui de toute façon aurait dit non sans savoir...
Comme le disait déjà le rapport du comité Balladur en 2010 "il est urgent de trancher"...

Déposé le 19/01/2014 à 17h57   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par daxonne Citer

Seul un système inspiré des landers à l'allemande avec la création de grandes régions et de grandes capitales régionales permettra à la France de retrouver de la croissance . Notre système économique et politique qui concentre tout à Paris au plus grand bonheur des lobby de l'immobilier et qui ne permet plus aux classes moyenne voir aisées de se loger dans la capitale et révolue. Une meilleur répartition des sièges sociaux et centres de décisions économique sur le territoire nationale permettra de faire chuter les prix indécents de l'immobilier. Aujourd'hui, tous le monde s'accorde à dire que si la France a une croissance mole ou insignifiante cela est du au prix excessif de l'immobilier. La part consacrée au logement est trop importante et pénalise la consommation des ménages. Il y'a un reportage ce lundi sur France télévision sur le scandale de l'immobilier en France, ceux qui entretiennent artificiellement des prix haut, dans l'espoir de mégas profit , à vomir !

Déposé le 19/01/2014 à 17h26  
Par sommeil Citer

Blabla.... des paroles, pas d'actes: ils ne feront rien les élus, il faudrait des référandum d'initiative populaire pour débloquer ce pays et enfin réformer plutôt que distribuer du fric.
Bref, rendormons-nous !

Déposé le 19/01/2014 à 11h54  
Par frontière tracée Citer

La cour des comptes avait pu analyser à plusieurs reprises et démontrer que le département était budgétivore et pouvait disparaitre en faveur de la strate régionale:Les aveux de Hollande permettent de clarifier les désaccords avec une droite qui avait déjà tenter de rapprocher le département à la région (titre de conseiller territorial créé qui devait fusionner les 2 postes des 2 échelons existants) mais remis en cause par une gauche attachée au millefeuille administratif qui étouffe plus l'économie qu'elle n'apporte de bénéfices:pour ces raisons et d'autres je sais à quel camp me rapprocher pour une France dé complexifiée pour ses citoyens et ses entreprises:sinon on aura toujours une croissance atone et un chômage élevé endémique

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.