Chasselay : Soner Ertek, l'inconnu devenu ennemi public numéro 1 en Colombie

Chasselay : Soner Ertek, l'inconnu devenu ennemi public numéro 1 en Colombie
Radamel Falcao pourrait manquer sa première Coupe du Monde - LyonMag

Le rêve s'est transformé en cauchemar mercredi après-midi pour le joueur de Chasselay.

Son équipe de CFA rencontrait l'AS Monaco et ses stars en 16e de finale de la Coupe de France. A Gerland qui plus est.
Sauf qu'avant de se faire manger 3-0 par l'équipe du Rocher, Soner Ertek a grièvement blessé Radamel Falcao, l'attaquant colombien. Un tacle par derrière qui pourrait bien priver le Monégasque, star dans son pays, de Coupe du Monde au Brésil.

Il n'en fallait pas plus pour que la toile s'enflamme outre-Atlantique. Sur Twitter, les messages de haine en provenance de Colombie sont devenues légions. "Une mort lente pour Soner Ertek" et d'autres tout aussi cruels pour le joueur de Chasselay complètement abattu à la fin de la rencontre. Le hastag #SonerErtek fut même l'un des plus utilisés en Colombie mercredi soir.

La vendetta ne s'arrête pas là, un e-mail a été envoyé au club de Chasselay. Au menu, toujours plus de menaces : "Il y avait deux phrases, c'était des conneries écrites en espagnol. Ils demandaient la suspension à vie de Soner Ertek. N'importe quoi. On ne va pas prendre au sérieux tous ces messages. Sinon, on ne s'en sort pas", a expliqué le président Jocelyn Fontanel.

Soner Ertek, professeur d'histoire-géo la semaine, doit à présent attendre avec appréhension les résultats des examens passés par Falcao. "Je m'en voudrais toute ma vie", a déjà prévenu le malheureux.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Imack le 25/01/2014 à 10:41

Un Tacle, un geste comme des milliers tous les weekend!
Et Falcao par terre, dommage!
Et les colombiens, pour beaucoup "shootés" crient au scandales et plus.
S'ils criaient ou vociféraient autant contre leurs pourvoyeurs de drogues, la Colombie serait un peu plus respectable.
Quand au joueur de chasselay, qu'il vive en paix, il n'a fait que vivre sa passion, Falcao s'en remettra, les millions ça aide même en médecine

Signaler Répondre

avatar
Footeuse le 24/01/2014 à 16:42

& si les médias arrêtaient d'en parler, l'histoire serait vite finie! Arrêtez de brasser!!!

Signaler Répondre

avatar
Journaleux le 24/01/2014 à 11:33

la colombie restera la colombie un pays de maffieux pourris

Signaler Répondre

avatar
ptiden le 23/01/2014 à 19:02

Ils nous les cassent les colombiens avec leurs stars a la nouille
avec ou sans Falcao il seront elimines maxi en 1/4 .

Signaler Répondre

avatar
sioux le 23/01/2014 à 17:03

Exact Riles pour Ranieri. On sait tous pourtant que ça arrive souvent contre des amateurs qui ne maîtrisent pas toujours leurs gestes. Le pros aussi d'ailleurs mais bon.

C'est un malheureux accident. La tacle n'est pas méchant, mais mal maitrisé. Il ne touche pas le ballon mais touche le joueur c'est sûr. Ceci dit il n'y va pas fort, c'est pas un tacle de sauvage. 99 000 fois sur 100 000 le gars se relève. Là, pas de bol, le genou a tourné. Il devait y avaoir une faiblesse à cet endroit.
Falcao, au prochain contact au niveau du genou, contre n'importe qui, ça aurait pété.

Dommage pour Falcao mais ce sont les risques du métier.

Signaler Répondre

avatar
Riles le 23/01/2014 à 16:34

Ranieri est le 1er fautif ; avait-il besoin de Falcao pour battre Chasselay ?
D'autre part , si on regarde bien les images , le tacle de Soner Ertek est on ne peut plus régulier , un vrai tacle de foot quoi !!
Allez dire que Mr Ertek est ennemi public N°1 est vraiment très osé !

Signaler Répondre

avatar
C. le 23/01/2014 à 15:01

Quand on touche aux Dieux du foot....C'est foutu....
Et on est pas sorti de l'auberge.....espagnole. :)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.