La bactérie résistante sévit toujours à Lyon-Sud

La bactérie résistante sévit toujours à Lyon-Sud
DR

On compte aujourd'hui 14 patients touchés par le virus.

Baptisée "entérocoque résistant à la vancomycine" (EVR), la bactérie continue de toucher les patients de l'hôpital Lyon-Sud.

Selon Le Progrès, trois services de l'hôpital Lyon-Sud à Pierre-Bénite sont concernés par l'EVR : l'hépato-gastro-entérologie, la néphrologie et la gériatrie, sans toutefois que l'état d'aucun des patients ne provoque une inquiétude particulière. Un nouveau cas a été détecté cette semaine mais la contamination pourrait remonter à plusieurs jours. Le premier cas a été constaté à la fin de l'année dernière.

La bactérie peut notamment provoquer des infections sur des organismes affaiblis. Les mesures d'hygiène ont été renforcées afin d'éviter la diffusion de cette bactérie résistante qui se transmet par contact manuel. Des recommandations ont également été données aux familles des patients présents dans les services concernés.

Au total, 400 patients "contacts" ont été concernés. Il s'agit de patients ayant été hospitalisés dans les mêmes services que les patients porteurs de l'ERV, depuis le 23 décembre.

Selon différents membres de l'équipe médicale, la mise en place de mesures spécifiques auraient pu être faite plus rapidement.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nn le 03/02/2016 à 04:29

Mensonge !!! Mon papa à contracter cette bactérie fin novembre 2013 !! Il etait dialyser tout les 2 jours !! la bactérie a eu le dessus sur lui !! Il es décédé en avril 2014 AFFAIRE ÉTOUFFER PAR L'HÔPITAL LYON SUD

Signaler Répondre

avatar
nokky16 le 12/02/2014 à 23:06

Le 30 janvier 2014 j'ai attrapée une infection pulmonaire. Des bactéries qui se sont installées sur mes poumon, et je suis restée 9 jours hospitalisée avec les antibiotiques! Je suis sortie de l'hôpital le 9 février 2014! J'ai encore des examine a faire la semaine prochaine!

Signaler Répondre

avatar
Biologiste69 le 08/02/2014 à 15:54

Bactérie ou virus?
Pour un article sur un grand hôpital d'une ville reconnue pour son pôle de biologie de la santé, c'est dommage... ;-)

Signaler Répondre

avatar
pas journaliste et pourtant le 07/02/2014 à 12:02

Selon différents membres de l'équipe médicale, la mise en place de mesures spécifiques auraient pu être faite plus rapidement....................................

de l'équipe médicale ou paramédical?
Donnez les bonnes infos avant de vous jeter contre les soignants ou autre.
Le dossier n'est pas exactement celui-ci, vous présentez une version fausse sur les nombres et les causes.
cela n'est pas du journalisme...
mais êtes-vous journaliste?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.