Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Municipales à Villeurbanne : le PS répond sèchement à Béatrice Vessiller

Jeudi, le Rassemblement Citoyen indiquait que Béatrice Vessiller, sa tête de liste aux élections municipales à Villeurbanne, était la première candidate du Rhône à signer la Charte Anticor 2014 pour l'éthique en politique. Le parti en profitait pour pointer du doigt le comité de soutien du maire sortant Jean-Paul Bret dénonçant des conflits d'intérêt en son sein. Une démarche critiquée ce vendredi par le Parti Socialiste. Dans un communiqué la formation indique qu'une telle annonce est le fait d'une méconnaissance et d'un détournement de la réalité à des fins électorales. "D'une part parce que Jean-Paul Bret a adhéré à cette charte dès 2008, et que relancé par Transparency France récemment, il a renouvelé son engagement à lutter contre la corruption" s'insurge le PS par la voix de Didier Vullierme, son secrétaire de section. Mais également "parce que dès 2002 il s'est appliqué une de ses mesures phares sur le non cumul des mandats sans que la loi ne l'y contraigne". Le communiqué s'achève par une attaque frontale envers la tête de liste du Rassemblement Citoyen : "grande donneuse de leçon dans tous les domaines, BV n'a jamais vraiment donné de preuves de sa capacité à exécuter les engagements qu'elle demande aux autres : n'est-elle pas déjà cumularde ?".


Commentaires 6

Déposé le 17/02/2014 à 22h30  
Par Renouveau démocrate Citer

Attaques frontales et mépris.

Le système Bret a atteint ses limites. Il démontre chaque jour un peu plus son arrogance, sa suffisance.

Il y urgence à renouveler la démocratie à Villeurbanne !

Déposé le 15/02/2014 à 12h45  
Par Législatives Citer

@ sans parti
C'est Vincent Morland qui était candidat aux élections législatives en 2012 et non pas Béatrice Vessiller.
Elle a été candidate seulement aux élections cantonales où elle a été élu depuis l'élection municipale de 2008. Elle n'était pas non plus candidate aux élections européennes de 2009, ni aux élections régionales de 2010.
Et c'est toute une équipe qui se présente autour de Béatrice Vessiller pour être au service des villeurbannais.

Déposé le 15/02/2014 à 07h57  
Par sans parti Citer

Pour une fois, je vais défendre les socialistes!
Très bon bilan dans la gestion de la ville.
Le maire ne gère que sa ville... Il n est plus député... La député ne gère que sa circonscription...Elle ne cumule pas ...
Quant aux verts, grand donneur de leçon, pourquoi mettent ils en avant à chaque Election la même candidate? Une candidate prête à tout pour avoir un poste: cantonale, députation, municipale... c est un parti important avec des idées intéressantes et qui doit bien avoir d autres candidats de qualité...

Déposé le 14/02/2014 à 22h50  
Par villeurbannais Citer

Mr Bret donne des leçons de non-cumul à Mme Vessiller mais c'est tout de même lui qui est le 1er adjoint au Grand Lyon.
Et, à ce titre, qu'à fait le Grand Lyon pour Villeurbanne?
On se le demande....

Déposé le 14/02/2014 à 22h09  
Par rigolu1@gmail.com Citer

C'est fort dommage que l'équipe sortante à Villeurbanne s'illustre souvent par des attaques frontales contre ses adversaires politiques voire contre leurs contradicteurs au sein même de leur parti.

Déposé le 14/02/2014 à 20h47  
Par Villeurbannais Citer

Béatrice Vessiller a 2 mandats électifs : conseillère municipale d'opposition et conseillère générale. Elle ne cumule pas au sens de la chartre d'ANTICOR.
Dans l'équipe de Bret, 2 adjoints cumulent avec un poste de conseiller général.
Jean Paul Bret est maire de Villeurbanne et 1er vice-président au Grand Lyon. Même s'il ne fait pas grand chose au Grand Lyon, il est mal placé pour donner des leçons sur le cumul sans parler du cumul dans le temps puisqu'il est élu depuis 37 ans !
En attendant les élus socialistes devraient plutôt signer la chartre ANTICOR qui est aussi un engagement à respecter les élus d'opposition, à donner des moyens de contrôle aux élus et aux citoyens ou encore à lutter contre les conflits d'intérêts.
Il serait étonnant que Jean Paul Bret signe cette chartre ANTICOR sur les municipales puisqu'il n'en respecte pas le contenu (voir http://www.anticor.org/nos-chartes-ethiques/municipales-2014/).

On aimerait entendre un peu plus les socialistes parler de leur projet pour la ville et des habitants plutôt que continuer à afficher leur mépris pour leurs concurrents.

Vivement le changement !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.