Europa League : cet OL remanié n'est pas tombé dans le piège ukrainien (0-0)

Europa League : cet OL remanié n'est pas tombé dans le piège ukrainien (0-0)
Milan Bisevac a bien tenu sa jeune défense - LyonMag

L'OL n'a pas fait mieux que 0-0 face au Tchernomorets en 16e de finale aller de l'Europa League.

Forcément, l'ambiance était lourde à Odessa ce jeudi soir.
Une minute de silence en hommage aux victimes des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Kiev était plus ou moins respectée.

Mais sur le terrain, l'OL délivrait un football sans retenue. Aligné en pointe d'un inhabituel 3-5-1-1, Jimmy Briand faisait parler sa vitesse. A la 28e minute, il dépose toute la défense et sert Malbranque sur la droite. Un peu en retard car le milieu de terrain écrase sa frappe sur le portier ukrainien.
Dix minutes plus tard, Rémy Vercoutre, très solide, sort la parade sur un retourné d'Antonov. La mi-temps arrivait et l'équipe de Rémi Garde avait bien du mal à apporter à nouveau le danger dans la surface d'Odessa.

En seconde période, les deux équipes se rendaient coup pour coup, mais sans jamais mettre en défaut les portiers ni même les défenseurs. C'est bien simple, aucune action franche ne sera offerte au public du Tchernomorets Stadium. Pourtant, Rémi Garde attendra les cinq dernières minutes pour faire un remplacement.
A la 88e, après une bonne percée de Fekir (rentré justement à la place de Briand), Lyon obtient un coup-franc dangereux que Danic envoie dans les tribunes. Dernière frayeur pour les supporters lyonnais quand à la 90e, un Ukrainien smashe le ballon de la tête sur le poteau de Vercoutre.

Avec ce (bon) match nul et vierge, l'OL a réussi à ne pas craquer, malgré l'inexpérience de beaucoup de joueurs alignés. Le match retour à Gerland, la semaine prochaine, devra être plus rythmé sous peine de mauvaise surprise.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pour la pomme le 21/02/2014 à 14:39
fouteux a écrit le 21/02/2014 à 10h17

eh bien mon DOKAPI chéri, tu ne vois pas la comparaison ? normal tu ne vois que par le foot

essaye (d'accord c'est pas facile pour toi, mais fais un effort) de réfléchir et tu verras dans les comportements des choses qui se ressemblent entre poutine et collomb

notamment vis à vis de la démocratie

La démocratie, et bien il me semble que tu as le droit de choisir ton maire contrairement à Poutine qui place ces sbires.
Et après le maire décide, il a un programme, on est pour ou contre mais s'il est ré-élu alors il fait son travail.
Et que je sache, il y a des concertations, des informations, le droit de s'exprimer (je pense à Part Dieu).
Après comme nous sommes dans une démocratie, ce n'est pas la minorité qui fait la plus et le beau temps.
Bon tu ne vas certainement pas comprendre ton QI ne le permet pas, mais c'est pas grave.

Signaler Répondre

avatar
herope le 21/02/2014 à 14:29

Pour mémoire c'était un match de foot donc Lyon tranquille les Ukrainiens 3 mois de trêve donc pas trop dans le coup.

Le reste c'est de la politique et on fait dire ce que l'on veut aux évenements !

Signaler Répondre

avatar
cumulus tropus le 21/02/2014 à 13:12
Cumulus d'eau chaude a écrit le 21/02/2014 à 12h33

et oui c'est encore la faute a collomb, le centre afrique, Collomb, les cartels de la drogue en col(l)ombie Collomb! Le printemps arabe c'était aussi Collomb!

tu ne penses pas mieux dire :
le printemps tunisien : quand les manifestations de rejet étaient au plus fort à LYON, COLLOMB était avec famille sur les plages de Tunisie et faisaient du karoké avec BARBOLIVIEN et les chefs tunisiens

on l'a su plus tard, quand la facture est arrivée sur le bureau des dépenses de la ville de LYON,

normal a répondu l'intéressé, c'était un VOYAGE D'ETUDES avec ma cour - et les contribuables sont cons-préhensifs, ils paient et votent tout ce que je leur demande

Signaler Répondre

avatar
Cumulus d'eau chaude le 21/02/2014 à 12:33

et oui c'est encore la faute a collomb, le centre afrique, Collomb, les cartels de la drogue en col(l)ombie Collomb! Le printemps arabe c'était aussi Collomb!

Signaler Répondre

avatar
fouteux le 21/02/2014 à 10:17

eh bien mon DOKAPI chéri, tu ne vois pas la comparaison ? normal tu ne vois que par le foot

essaye (d'accord c'est pas facile pour toi, mais fais un effort) de réfléchir et tu verras dans les comportements des choses qui se ressemblent entre poutine et collomb

notamment vis à vis de la démocratie

Signaler Répondre

avatar
dokapi le 21/02/2014 à 09:39
fouteux a écrit le 20/02/2014 à 21h17

tu parles !
je pense que les joueurs ukréniens avaient la tête ailleurs ....

c'est même monstrueux de donner un spectacle-fric de foot dans ces conditions là !

mais le fric le fric le fric le fric domine tout

La preuve ? chez poutine, on en connait un rayon

et collomb l'imite si bien

Dire que les ukrainiens avaient la tête ailleurs peut être, même surement mais le reste de vos propos c'est un peu HS.
Le fric en parlant de Collomb ou Poutine, déjà c'est pas comparable et puis c'est quand même l'UEFA qui impose les dates et en l'occurence si t'en prends du retard tu joues quand les matchs suivants.
Moi je pense que c'est plutôt les clubs ukrainiens qui n'ont pas été solidaires et qui ont pensé fric comme tu le dis si bien.
Car au lieu d'essayer de calmer le jeu et de regrouper des fans pour un spectacle, Kiev a même joué à Chypres son match comme quoi Kiev s'en fou se ses propres supporters, n'essaient pas de rassembler la foule pour une mini trève et surtout comme tous les clubs ukrainiens n'ont pas participé à la journée de deuil national.
Comme quoi ils préfèrent jouer au foot et emmagasiner de l'argent des droits tv plutôt que de se retirer.

Mais après compare ce qui est comparable. Tu parles de Poutine mais il a profité des JO pour batir une vraie ville. Et c'est seulement dans quelques années que l'on verra si c'était judicieux ou non. Qui nous dit que ce ne sera pas le nouveau Ibiza ou Cannes.....

Et alors Collomb, je ne sais même pas ce qu'il vient faire là dedans. Lui il ne prend aucun risque, c'est juste du développement, amélioration et embellissement.

Signaler Répondre

avatar
fouteux le 20/02/2014 à 21:17

tu parles !
je pense que les joueurs ukréniens avaient la tête ailleurs ....

c'est même monstrueux de donner un spectacle-fric de foot dans ces conditions là !

mais le fric le fric le fric le fric domine tout

La preuve ? chez poutine, on en connait un rayon

et collomb l'imite si bien

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.