Dans le Rhône, les couples connaissent rarement le chômage

Dans le Rhône, les couples connaissent rarement le chômage

Selon une étude de l'Insee publiée ce jeudi, plus de huit couples rhônalpins sur dix sont biactifs. C'est-à-dire que l'homme et la femme occupent un emploi.

Pour les 737 000 couples biactifs de la région, 87 000 sont touchés par le chômage d'au moins un conjoint (soit 13,4%). L'étude révèle que les couples sont très souvent de la même catégorie socioprofessionnelle, par exemple pour les femmes agricultrices, 63% d'entres-elles ont un conjoint agriculteur. Et pour les femmes cadres, 52% sont en couple avec un cadre.   

Mais l'Insee constate que les femmes actives sont souvent de catégorie socioprofessionnelle inférieure à celle de leur époux pour 41% des cas contre 21% dans le cas inverse. Alors que 34 % d'entre-elles ont un niveau de diplôme supérieur à celui de leur conjoint.

Ces situations d'homogamie se vérifient fréquemment dans les espaces urbanisés et peuplés. Le Rhône est un bon élève puisque c'est dans ce département que la situation d'égalité est la plus fréquente dans la région.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.