Trois semaines de sursis pour les employés de SITL

Trois semaines de sursis pour les employés de SITL
Photo LyonMag


Le tribunal de commerce a reporté au 31 mars sa décision sur les offres de reprise de SITL.

En redressement judiciaire depuis début janvier, les 420 salariés de l’entreprise attendent encore d'être fixés sur leur sort. Ils espèrent des garanties plus concrètes sur la poursuite de leur activité.

L’intersyndicale a eu ce qu’elle voulait, c'est-à-dire le report des offres de reprise. Avec ce nouveau délai, l’usine espère que le projet du groupe de salarié soutenu par la Région et le Grand Lyon pour sauver l’activité de production de lave-linge fonctionnera.

Quant à Pierre Millet, le patron de SITL, il a bouclé un plan de continuation portant sur les activités de production d’automobiles et de filtres qui pourrait peut-être de sauver 280 emplois sur les 402 salariés.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
grand frais le 25/03/2014 à 18:36

coup de theatre de derniéres minutes nous venons d'apprendre que le groupe boucherie andrée spécialisé dans la viande alimentaire vient de déposer une offre de reprise concernant la sitl de lyon il reprenerait la totalité du personels 420 il installerai un abattoir sur le terrain actuel dont il vient de faire l'aquisition un soulagement pour les salariées et une réaction positive du pdg pierre millet nous passerons du camion a la saucisse je pense que dans 12 mois nous seront au top de la filiére porcines une offres qui est en téte des offres a queque heure de la décisions final par le tgi de lyon le 31 mars

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.