Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Municipales à Lyon : rien ne s’est passé comme prévu !

LyonMag

Campagne plate mais résultats tonitruants. Les élections municipales à Lyon offrent quelques cas passionnants que personne n’avait vu venir.

Nathalie Perrin-Gilbert, on l’annonçait déjà prendre sa retraite politique
Qui aurait pu prévoir que la maire GRAM du 1er soit en position de force le soir du premier tour ? Trainée dans la boue par le camp Collomb, passée par une garde à vue humiliante et ultramédiatisée, NPG était promise à réaliser, comme le Front de Gauche ailleurs, un score honorable, suffisant pour aller au second tour, mais trop léger par rapport à la machine Collomb.
Avec 33,46% des voix, Nathalie Perrin Gilbert est désormais en passe de prendre sa revanche. Sauf qu’elle met dans l’embarras sa tête de liste Aline Guitard, soucieuse de bien négocier leur arrivée sur les listes Collomb. Car la maire courage n’a pas l’intention de céder son trône.

Le Front National, on l’annonçait fort partout, sauf à Lyon
Vu les résultats de 2001 et 2008, difficile d’imaginer que le FN aurait pu se maintenir dans 7 arrondissements. Christophe Boudot lui s’y attendait, même si certains membres de son équipe avouaient ne pas encore réaliser ce qu’il leur arrivait.
Le FN est fort au premier tour mais ne devrait pas, logiquement, faire un tabac au second tour. Toujours présent avec l’UMP, ses voix devraient s’annuler et empêcher le rêve de Boudot, celui d’être accompagné d’autres élus au conseil municipal.

Le 5e arrondissement, il était déjà remporté par Michel Havard

Que le 2e et le 6e arrondissement restent à droite, c’était acquis pour les différents observateurs. Mais que le 5e résiste autant au candidat UMP-UDI, c’était plus inattendu.
Michel Havard talonne certes Thomas Rudigoz, moins d’un point les sépare. Mais pour Gérard Collomb, c’est un atout non négligeable. Tous les efforts du sénateur-maire seront concentrés sur le 5e cette semaine. Et avec l’aide possible d’EELV ou du Front de Gauche, il aura l’occasion de détruire les espoirs d’Havard.

Gérard Collomb, on l’annonçait vainqueur dans plusieurs arrondissements
Sauf que malgré d’excellents scores dans le 7e, le 8e et le 9e, le maire sortant est victime de la division de la gauche. Tout devrait s’arranger durant l’entre-deux-tours mais l’image qu’il donne est à mille lieux de celle du baron qu’il renvoyait il y a juste un an. Et la déculottée dans le 1er entache un peu la soirée, sa tête de liste Odile Belinga semble en tout cas l’avoir très mal vécue.



Tags : municipales lyon |

Commentaires 16

Déposé le 24/03/2014 à 23h02  
Par Lyon69 Citer

Collomb va vendre son âme et s allier avec des personnes qui prônent des projets diamétralement opposes
Avec Collomb le socialiste Lyon va connaître un vrai immobilisme !!! C est la fin
Et en pulsion va perdre le grand lyon qui finance les grands projets
Si Collomb est élu les lyonnais n'ont pas fini de payer

Déposé le 24/03/2014 à 20h23  
Par Jeansais Citer

Chris a écrit le 24/03/2014 à 12h33

L'élection reste choisir un roi (ou une reine) parmi une liste de rois proposée.

Tant que les citoyens ne voteront pas eux même les lois ou à minima tant qu'ils ne voteront pas le budget, nous pourrons pas parler de Démocratie ni même de victoire de telle ou telle partie de la population.

Les seuls gagnants d'une élection sont les rois que nous élisons et personne d'autre. La population trinquera toujours des décisions absurdes et bourrées de conflits d'intérêts de nos rois.

Colomb en est l'exemple parfait, tout comme Sarkozy a un niveau supérieur, tout comme des tonnes d'autres gauche et droite confondue.

Arrêtons d'être des idiots, arrêtons d'élire notre maître, demandons à minima de voter nous même notre budget.

Sans la main sur nos impôts, ils ne pourront plus magouiller comme ils le font tous.

La moitié des gens ne se déplacent même pas pour venir à l'assemblée générale de leur copropriété alors que ça les concernent très directement...
Ne rêvons pas sur le civisme !

Déposé le 24/03/2014 à 17h28  
Par Chris Citer

Chris a écrit le 24/03/2014 à 12h33

L'élection reste choisir un roi (ou une reine) parmi une liste de rois proposée.

Tant que les citoyens ne voteront pas eux même les lois ou à minima tant qu'ils ne voteront pas le budget, nous pourrons pas parler de Démocratie ni même de victoire de telle ou telle partie de la population.

Les seuls gagnants d'une élection sont les rois que nous élisons et personne d'autre. La population trinquera toujours des décisions absurdes et bourrées de conflits d'intérêts de nos rois.

Colomb en est l'exemple parfait, tout comme Sarkozy a un niveau supérieur, tout comme des tonnes d'autres gauche et droite confondue.

Arrêtons d'être des idiots, arrêtons d'élire notre maître, demandons à minima de voter nous même notre budget.

Sans la main sur nos impôts, ils ne pourront plus magouiller comme ils le font tous.

Personne d'intéressé par ce genre de propos ?

C'est pourtant ce genre de choses qui devrait nous rallier plutôt que l'éternel combat Droite Gauche, etc.

Dommage.

Déposé le 24/03/2014 à 16h11  
Par Frodon Citer

Nadine2c a écrit le 24/03/2014 à 15h49

Face au glissement à droite généralisé de l'échiquier politique, ce que certain qualifie d'extrême gauche, n'est en fait qu'une gauche sociale et citoyenne, qui place l'humain au coeur de sa réflexion et de ses engagements... Un humain porté par une seule et unique planète et donc soucieuse du développement durable...
On est bien loin des extrêmes non ?

Si encore on ne parlait que d´environnement... (quoique même sur l´environnement on frole le délire avec la gauche, avec des lubies exotiques, irréalisables et parfois nuisibles à l´homme, la faune et la flore...)
Mais on parle d´un schéma de société qui sous couvert de fraternité enchaîne les peuples, les dresse les uns contre les autres, exploitant la misère des uns pour faire baisser les salaires des autres. Bref, de l´extrémisme.

Déposé le 24/03/2014 à 15h49  
Par Nadine2c Citer

Face au glissement à droite généralisé de l'échiquier politique, ce que certain qualifie d'extrême gauche, n'est en fait qu'une gauche sociale et citoyenne, qui place l'humain au coeur de sa réflexion et de ses engagements... Un humain porté par une seule et unique planète et donc soucieuse du développement durable...
On est bien loin des extrêmes non ?

Déposé le 24/03/2014 à 13h16  
Par Tatonette Citer

CQFD a écrit le 24/03/2014 à 12h51

FDG, EELV, c´est l´extrême-gauche.
Des extrémistes.

Ah, 1ère nouvelle... On ne doit pas avoir la même notion de l'extrémisme...

Déposé le 24/03/2014 à 13h15  
Par Tatonette Citer

CQFD a écrit le 24/03/2014 à 12h51

FDG, EELV, c´est l´extrême-gauche.
Des extrémistes.

Ah, 1ère nouvelle... on ne doit pas avoir la même notion de l'extrémisme

Déposé le 24/03/2014 à 12h51  
Par CQFD Citer

Tatonette a écrit le 24/03/2014 à 11h44

Bah tant que le PS ne fusionne pas avec l'extrême gauche (LO), je ne vois pas où est la comparaison...

FDG, EELV, c´est l´extrême-gauche.
Des extrémistes.

Déposé le 24/03/2014 à 12h33  
Par Chris Citer

L'élection reste choisir un roi (ou une reine) parmi une liste de rois proposée.

Tant que les citoyens ne voteront pas eux même les lois ou à minima tant qu'ils ne voteront pas le budget, nous pourrons pas parler de Démocratie ni même de victoire de telle ou telle partie de la population.

Les seuls gagnants d'une élection sont les rois que nous élisons et personne d'autre. La population trinquera toujours des décisions absurdes et bourrées de conflits d'intérêts de nos rois.

Colomb en est l'exemple parfait, tout comme Sarkozy a un niveau supérieur, tout comme des tonnes d'autres gauche et droite confondue.

Arrêtons d'être des idiots, arrêtons d'élire notre maître, demandons à minima de voter nous même notre budget.

Sans la main sur nos impôts, ils ne pourront plus magouiller comme ils le font tous.

Déposé le 24/03/2014 à 11h52  
Par Dimanche évitez l´UMPS Citer

Résultats très plaisants. Dommage toutefois que trop de personnes aient fait confiance à un candidat UDI-UMP, symbole de la "droite" molle qui est une gauche avec 4 années de retard...

Déposé le 24/03/2014 à 11h47  
Par PasMieux Citer

NPG profite de la vague anti-PS, tout comme le FN sous d'autres cieux. C'est certain qu'elle doit être contente, tout comme Marine !

Déposé le 24/03/2014 à 11h44  
Par Tatonette Citer

ttttt69 a écrit le 24/03/2014 à 11h34

2 poids 2 mesures:
Interdiction absolue de fusionner les listes FN / UMP
Mais pas de problèmes pour celles du PS / GRAM / FDG

Bah tant que le PS ne fusionne pas avec l'extrême gauche (LO), je ne vois pas où est la comparaison...

Déposé le 24/03/2014 à 11h34  
Par ttttt69 Citer

2 poids 2 mesures:
Interdiction absolue de fusionner les listes FN / UMP
Mais pas de problèmes pour celles du PS / GRAM / FDG

Déposé le 24/03/2014 à 10h58  
Par Tatonette Citer

Lyonnais déçu a écrit le 24/03/2014 à 10h37

La coalition gauche/extrême gauche va donner à Collomb une nouvelle victoire face à l' UMP/FN divisés.
Le cumul des mandats socialistes n'est pas prêt de cesser.

Où ça, une coalition gauche/extrême gauche?

Déposé le 24/03/2014 à 10h37  
Par Lyonnais déçu Citer

La coalition gauche/extrême gauche va donner à Collomb une nouvelle victoire face à l' UMP/FN divisés.
Le cumul des mandats socialistes n'est pas prêt de cesser.

Déposé le 24/03/2014 à 10h16  
Par NORMAL Citer

qui sème la zizanie récolte la tempête
on va pleurer ? pas moi en tout cas, et je ne suis pas le seul

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.