La trêve hivernale pour les expulsions locatives a pris fin ce mardi matin

La trêve hivernale pour les expulsions locatives a pris fin ce mardi matin

Ce 1er avril marque la reprise des expulsions pour les familles poursuivies pour impayés de loyers. La fin de la trêve hivernale met également un terme au dispositif hivernal d'urgence mis en place par les préfectures. "Des conséquences dramatiques en Rhône-Alpes", dénoncent les 14 Associations Unies de la région qui en appelle à "une nouvelle politique publique du logement et de l'hébergement".
"En Rhône-Alpes les indicateurs sont au rouge : le nombre de demandes d'hébergement dans la région a augmenté cet hiver encore, avec des territoires très tendus, la Loire, l'Isère et le Rhône. Malgré les réponses apportées et l'ouverture de places temporaires pendant l'hiver, plus de 75% des demandes d'hébergement ne sont pas satisfaites. La fermeture des places au 31 mars, ne fera qu'augmenter les non-réponses apportées par le 115 et aggraver une situation déjà dramatique. Au même moment, les procédures d'expulsion locatives reprennent. En 2012, 10 858 décisions d'expulsions locatives ont été prononcées par les tribunaux, 60% d'entre elles sont fermes et impliquent le départ des locataires", précise le collectif.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.