Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Nexans concerné par l’amende de 300 millions infligée par la Commission Européenne

L'Europe vient d'infliger une amende d'un montant total de 300 millions d'euros aux entreprises de câbles à haute tension dont le français Nexans qui possède des sites à Lyon et Bourg en Bresse.

La Commission Européenne a sanctionné plusieurs entreprises suite à une entente concernant la répartition des marchés et des clients à l'international.

Ce mercredi, l'amende a été officialisée, les producteurs de câbles électriques auront donc à verser 300 millions d'euros au total. Parmi les entreprises épinglées : Nexans, le français dont deux sites de production se situent à Lyon et Bourg en Bresse. Au même titre, que Prysmian l'italien, VISCAS et JPS les japonais, ou encore la banque américaine Goldman Sachs, Nexans devra s'acquitter d'une partie de l'amende.

Entre 1999 et 2009, les sociétés se seraient partagé les différents marchés et les clients à l'international. Plusieurs projets nécessitants des câbles électriques à haute tension auraient ainsi été réparti entre les différents acteurs du secteur.

Plus d'une dizaine de producteurs ont participé à l'entente ainsi qu'aux accords illégaux.

Seule structure épargné par le paiement de la sanction : l'entreprise ABB qui bénéficie d'une immunité totale après avoir révélé en premier l'existence de cette entente.



Tags : Lyon | bourg en bresse | nexans | anne-sophie pic | comission européenne |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.