Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Justice : première victoire pour les ex-verriers de Givors, victimes de cancer

Le Tribunal des affaires de sécurité sociale de Lyon a reconnu l'origine professionnelle du cancer d'un ancien verrier de Givors, décédé en 2012.

Pour le Tass, cette maladie a été "directement et essentiellement" causé par "le travail habituel" de la victime et notamment par ses trente années de présence au sein de la verrerie de Givors. Selon la cour, c'est à la Caisse Primaire d'Assurance Maladie du Rhône de prendre en charge le cancer dont la victime était atteinte au moment de sa mort. Une nouvelle affaire de ce genre sera étudiée par le tribunal des affaires de sécurité sociale en mai prochain. Une soixantaine d'anciens verriers ont assigné par ailleurs devant les Prud'hommes de Lyon son dernier repreneur, le groupe O-I Manufacturing, pour obtenir des attestations d'exposition aux produits toxiques et une indemnisation des préjudices causés.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.