Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo Lyonmag.com

Européennes : Michèle Rivasi (EELV) veut “construire une autre Europe”

Photo Lyonmag.com

Ce lundi, les Verts ont lancé leur campagne pour les élections européennes à Lyon. Pour l'occasion, la députée européenne Michèle Rivasi, tête de liste Sud-Est des Verts, était aux côtés de plusieurs membres de sa liste, parmi lesquels Jean-Charles Kohlhaas, président d'EELV au conseil régional et numéro 4 de sa liste, et d'Alain Chabrolle, vice-président de la région Rhône-Alpes et 24e membre de la liste.

"Beaucoup critiquent l'Europe, mais beaucoup de lois et de décisions sont possibles grâce à elle, martèle la députée. La loi sur l'eau, c'est nous ! Nous voulons dire que l'Europe nous appartient, mais construire une autre Europe." Parmi les propositions d'EELV figurent notamment sauver le climat en créant des emplois, rendre l'agriculture durable (notamment affectant 50% de la PAC à l'agriculture paysanne) et "abattre les murs de l'Europe forteresse" en créant un statut de réfugié climatique. Et d'imaginer un projet qui réunirait plusieurs pays européens : "Nous voulons faire la même chose qu'Airbus, mais au niveau du développement et des énergies renouvelables, explique-t-elle. Il s'agirait d'une vraie collaboration entre les pays européens, de mettre en commun des savoirs afin de réaliser des économies d'énergie."

Ces sujets sont effectivement devenus des thèmes qui intéressent les Français. Preuve s'il en est : Grenoble vient pour la première fois d'élire un maire EELV. Les Verts espèrent bien surfer sur cette vague pour faire mieux qu'en 2009, où ils avaient obtenu 18% des voix aux européennes. Cette fois, Michèle Rivasi confie du bout des lèvres qu'elle espère atteindre 20%.  

Pour cela, il faudra aussi contrer le Front National : "Revenir au franc, fermer les frontières, ça ne résoudra rien, affirme-t-elle. Certes, nous voulons une autre direction pour l'Europe, mais nous sommes dans une dynamique d'avenir. Nous souhaitons une Europe sociale, pas une Europe de marché."  

Mais le but véritable de cette campagne est de faire en sorte que le projet d'accord de libre-échange transatlantique (ou TAFTA) entre l'Europe et les États-Unis ne passe pas. "L'enjeu de cette campagne est clairement le TAFTA, est intervenu Jean-Charles Khohlhaas. Beaucoup de lois européennes seront remises en cause si cet accord est conclu." Les Verts espèrent réussir à y faire barrage, comme ils l'avaient fait pour le traité de l'ACTA, qui a finalement été refusé en 2012.



Tags : rivasi | européennes 2014 | européennes |

Commentaires 5

Déposé le 15/04/2014 à 22h11   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Lékolo Citer

L'Europe OUI mais sans Europe Écologie Les Rouges Je parie sans trop de risques qu'ils ne feront même pas 10% aux élections et quant à Grenoble on en reparlera avant 1 an.....

Déposé le 15/04/2014 à 08h55   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par michou Citer

Surtout que l'Europe sociale sans le marché c'est une vieille idée socialiste qui a fait pschitt depuis longtemps

Déposé le 15/04/2014 à 08h51   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par michou Citer

Surtout que l'Europe sociale sans le marché c'est une vieille idée socialiste qui a fait pschitt depuis longtemps

Déposé le 15/04/2014 à 06h58  
Par Trave Citer

Les Verts sont des dangereux rêveurs , mais ils aiment la soupe en se faisant élire

Déposé le 14/04/2014 à 20h09  
Par houlala Citer

C'est clair qu'on ne peut faire campagne que pour une autre Europe, vu celle qu'on a... mais le problème c'est que le slogan n'est pas très neuf :

http://www.upr.fr/dossiers-de-fond/autre-europe

Et si l'UE fait une loi sur l'eau, très bien, mais pourquoi la France seule ne le pourrait-elle pas ? Quant à l'exemple d'Airbus, j'ai peur que Mme Rivasi le connaisse mal : c'est en réalité une réussite française pour l'essentiel, rhabillée aux couleurs de l'Union Européenne !

http://minilien.fr/a0o4z0

Enfin et surtout, comment on fait, pour avoir une autre Europe, quand toute modification des traités doit être faite avec l'accord des 28 ? Mme Rivasi aurait-elle séché les cours de probabilités ? La seule solution ne serait-elle pas plutôt là :

http://article-50.eu/

Cela nous permettrait peut-être de comprendre que l'Union Européenne n'a, depuis le début, pas grand-chose à voir avec l'Europe des peuples :

http://minilien.fr/a0o4s5

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.