Najat Vallaud-Belkacem se félicite de l'adoption du projet de loi pour l'égalité homme-femme

Najat Vallaud-Belkacem se félicite de l'adoption du projet de loi pour l'égalité homme-femme
Photo Lyonmag.com

Le projet de loi pour l'égalité entre les femmes et les hommes a finalement été adopté par le Sénat en seconde lecture. Le texte, porté par Najat Vallaud-Belkacem, ministre du droit des femmes, a été voté à une large majorité.

La ministre s'en est publiquement félicitée dans un communiqué publié ce vendredi. Parmi les mesures phares de ce texte figuraient notamment la réforme du congé parental, la lutte contre la précarité des familles monoparentales et la mise en place de nouvelles protections pour lutter contre les violences faites aux femmes. L'article sur l'IVG et la notion de détresse a également été maintenu.

La ministre du droit des femmes s'est également félicitée "que le travail parlementaire ait une nouvelle fois permis d'enrichir significativement ce texte", avec deux nouvelles mesures supplémentaires. La première est la lutte contre toutes les formes de harcèlement moral et sexuel, et met l'accent sur le renforcement des outils de lutte contre le harcèlement sexuel, à l'université et dans l'armée. "L'interdiction du harcèlement moral et du harcèlement sexuel est inscrite dans le code de la défense, signale le communiqué, pour faire de notre armée une armée exemplaire, protectrice et ambitieuse pour l'égalité femmes-hommes". L'autre mesure est l'amélioration de l'accès au droit au séjour des personnes étrangères victimes de violences conjugales ou victimes de traite des êtres humains.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
chico le 20/04/2014 à 20:08

quel dents!!elle devrait aller faire sa politique dans son pays avec "sa double nationalité" chose que je ne comprends pas,y a t il d autres pays en europe qui acceptent se genre de politicarde

Signaler Répondre

avatar
Une femme !! le 18/04/2014 à 18:36

Je voudrais juste savoir ce que veut dire :
- l'autre mesure est l'amélioration de l'accès au droit au SEJOUR des personnes étrangères victimes de violences conjugales ou victimes de traite des êtres humains.

Sans parti pris,
- serait ce NVB qui va ouvrir ses portes aux femmes concernées ?
- serait ce nos impôts qui vont payer ?

Je suis entièrement d'accord qu'il faut une loi protégeant la brutalité, qu'elle soit envers les femmes ou autres.
Mais attention de ne pas aussi faire n'importe quoi, juste pour FAIRE ...

Signaler Répondre

avatar
anselmo le 18/04/2014 à 16:49

J'aimerais savoir quel est le dentifrice qui lui fait les dents si blanches ? Ma question est au moins aussi intéressante que toutes les idioties déversées avec son sourire de star .

Signaler Répondre

avatar
Kestion le 18/04/2014 à 15:52

Faut-il être à ce point déculturé pour manifester de la joie à une décivilisation programmée ?
Comment peut-on se réjouir que la loi remplace la morale ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.