Depuis Lyon, Michel Sapin et Arnaud Montebourg évoquent l'avenir économique de la France

Depuis Lyon, Michel Sapin et Arnaud Montebourg évoquent l'avenir économique de la France
Photo Lyonmag.com

En visite à Lyon à l'occasion des Assises Européennes du Financement des Entreprises, le ministre des Finances Michel Sapin a confirmé ce mardi une croissance à 1% pour la France en 2014.

Cette prévision serait en accord avec celles du FMI et de la Commission européenne : le Fonds monétaire international avait annoncé une croissance de 1% du Produit intérieur brut de la France en 2014 lors de ses dernières prévisions, et la Commission européenne avait évoqué 1,1% cette année dans ses prévisions d'automne. Ces organismes prévoient par ailleurs une croissance de 1,7% en 2015, "des éléments de repères qui me paraissent raisonnables", a affirmé Michel Sapin.

Le ministre était par ailleurs accompagné d'Arnaud Montebourg, ministre de l'Économie, du Redressement productif et du Numérique. Lors d'un point presse donné pendant la matinée, ce dernier a avancé l'idée que le système bancaire devait "davantage s'intéresser à l'économie de nos PME et pas seulement aux marchés mondiaux, notre travail est de l'y ramener". Le ministre a également ajouté que l'État pouvait inventer "de nouveaux systèmes de financement, y compris s'il faut contourner les banques". Il a notamment pris comme exemples le succès de bpiFrance et du crowdfunding (financement participatif).

Au cours de leur visite au Conseil régional (dans le 2e arrondissement de Lyon), les deux ministres ont également rencontré les syndicats de la société lyonnaise SITL. L'entreprise est placée à l'heure actuelle en redressement judiciaire, et plus de 400 emplois sont menacés.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
camionettes le 23/04/2014 à 14:35

pleureuse
serieux vous en avez pas marre de pleurnicher et de vous regardez le nombril vous avez tous le même délire vous vous réclamez une politique de droite mais prôner une politique de gauche ben oui meilleur salaire meilleur retraite et j'en passe la droite c'est pas ça messieurs la droite c'est le profit avant tout les gens qui bossent on s'en fout !!! et oui vous voulez que la France se porte mieux économiquement ben dans ces cas cas la va falloir taper dans le gras c'est a dire arrêter les dépenses de santé, école les retraites comme USA bosser jusqu’à 80 ans pour pouvoir vivre c'est ça que vous voulez ? tous ce qui fait notre modelé social ben du coup . il va falloir le supprimer c'est ce que vous voulez ? oui dans la mesure ou cela ne touche pas votre petite personne. vous lorgner sur l'Allemagne ce beau et grand pays ben allez y vivre sans SMIC sans protection social enfin pas la même qu'en France moins généreuse. vous êtes persuadé que votre petit malheur viens des étrangers qu'ils profitent tous "des allocs" mais arrêtez votre délire sur le déficit de la France si les tricheurs représente 2% cela doit être le bout du monde mais on vous sort des chiffres fous qui représentes des somme que nous ne gagnerons jamais alors oui cela peu faire peur mais remettez ça en pourcentage sur la somme globale et d'un coup c'est plus la même chose. Après gauche droite c'est bonnet blanc et blanc bonnet ne rêvez pas si les états avait encore du pouvoir dans la guerre économique cela se saurait . Mais la seule chose que vous regardez c'est vous , vous et encore vous

Signaler Répondre

avatar
socialisme:Etatisation le 23/04/2014 à 13:38

tous les bons économistes savent que le modèle social en France c'est l'économie dirigiste avec un attention particulière à la sphère publique et tous ces emplois(5,5 millions de fonctionnaires encore en forte augmentation dans les régions l'année passée et tout le" para- public") et à l'assistanat
La place accordée aux entreprises sera toujours mineure ce qui explique notre industrialisation aussi mal lotie que la Grèce :elles ne sont désirée que pour financer le modèle social

Signaler Répondre

avatar
incantationdelacroisssance le 23/04/2014 à 08:44

personne n'a dit :"ça sent le sapin" maintenant c'est fait...

Signaler Répondre

avatar
Foldire le 22/04/2014 à 23:22
MDR a écrit le 22/04/2014 à 18h50

T'as toutes tes chance alors.

Si c'est toi qui nommes, oui.

Signaler Répondre

avatar
MDR le 22/04/2014 à 18:50
Foldire a écrit le 22/04/2014 à 18h46

Quand l'incompétence côtoie l'incohérence, vous êtes nommés Ministre à notre époque.

T'as toutes tes chance alors.

Signaler Répondre

avatar
Foldire le 22/04/2014 à 18:46

Quand l'incompétence côtoie l'incohérence, vous êtes nommés Ministre à notre époque.

Signaler Répondre

avatar
ventral le 22/04/2014 à 17:59

Ils évoquent l'avenir , mais lequel ? Nous serons toujours pris pour des pigeons . Chez eux , c'est mensonges sur mensonges . Alors leurs baratins , j'en ai soupé !

Signaler Répondre

avatar
cqfd le 22/04/2014 à 17:58

L'avenir économique est sombre car en rognant les retraites et les salaires on casse l'économie. On prend l'argent des consommateurs pour le donner aux fainéants et profiteurs de tous poils.
Autre solution : faire baisser les prix de l'immobilier , de la nourriture, des transports etc. pour relancer malgré tout la croissance.
Soit on augmente les salaires et le cout de la vie suit, soit on laisse les salaire en l'état et on baisse les prix cqfd.

Signaler Répondre

avatar
droite villeurbannaise le 22/04/2014 à 17:47

Sapin c'est bien celui qui au ministère du Travail voyait la tendance de la courbe du chômage s'inverser ? Pantominie !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.