La chasse à l'ambroisie est de nouveau lancée dans le Rhône

La chasse à l'ambroisie est de nouveau lancée dans le Rhône

Dans la région entre 6 et 12% de la population est allergique à cette plante, ce qui coûte jusqu'à 16,5 millions d'euros à l'Assurance Maladie.

La destruction de cette plante très nuisible constitue donc une priorité des pouvoirs publics pour l'été prochain, d'autant que le climat favorable du début d'année s'annonce propice à la multiplication de l'ambroisie.

Dans un communiqué, la préfecture rappelle que chaque commune est responsable, dans le cadre de ses missions de salubrité publique, de faire respecter l'obligation de destruction définie par arrêté préfectoral. Les propriétaires ou exploitants de terrains de toutes natures ont donc la charge de détruire l'ambroisie avant floraison et au plus tard avant la formation des graines afin d'empêcher la constitution de stocks de graines dans les sols.

Dans un courrier adressé aux maires du Rhône, le préfet a demandé à chaque maire de nommer des "référents ambroisie", chargé d'informer la population. Pour rappel, en cas de présence d'ambroisie en fleur, compte tenu du risque sanitaire, le maire dispose du pouvoir de faire détruire l'ambroisie aux frais des occupants des parcelles. Des sanctions financières sont également possibles.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ambrosia le 07/06/2014 à 19:14
allergique a écrit le 05/06/2014 à 18h57

les communes de l EST LYONNAIS bron-chassieu-meyzieu-st priest ainsi que le centre regionnal du conseil du rhone s en foutent eperduement.vous pouvez toujours les appeler

Oui, les appeler ne sert à rien : l'info est renvoyée vers les communes qui se gardent bien d'appliquer l'arrêté préfectoral.
Tout le monde s'en fout de l'Est à l'Ouest.
Le département se donne bonne conscience avec son numéro vert qui ne sert à rien.
Gégé et son Grand Lyon s'en foutent aussi.
Désespérant !
Mais quand même quelques (rares) élus vertueux dans les Monts d'or.

Signaler Répondre

avatar
Attristée le 07/06/2014 à 12:05

C'est bien connu : les autorités sanitaires françaises préfèrent dépenser beaucoup pour soigner plutôt que faire des économies avec de la prévention. Idem pour la maladie de Lyme ! Les élus locaux sont complices. Et on se plaint du trou de la sécu.

Signaler Répondre

avatar
ambroisie le 06/06/2014 à 11:09

Oui par contre ils n'hésite pas à mettre en demeure les particuliers.
Si les jardins particuliers sont touchés par l'ambroisie, c'est à cause des pouvoirs publiques qui ne l'éradique pas dans les règles de l'art, faucher fin aout/ début septembre quand la plante pollinise c'est trop tard!!! il faut faucher régulièrement et surtout ne pas laisser les sols à nu (donc replanter...)

Signaler Répondre

avatar
Aerius le 06/06/2014 à 08:22

Dans l' OUEST, c'est pareil : les maires ne bougent surtout pas et l'arrêté préfectoral n'est jamais appliqué pour ne pas déplaire aux agriculteurs. La santé publique n'est pas leur préoccupation, pourtant...

Signaler Répondre

avatar
allergique le 05/06/2014 à 18:57

les communes de l EST LYONNAIS bron-chassieu-meyzieu-st priest ainsi que le centre regionnal du conseil du rhone s en foutent eperduement.vous pouvez toujours les appeler

Signaler Répondre

avatar
lululacote le 05/06/2014 à 18:11

et c'est toujours les memes qui doivent payer

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.