Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog spectacles

"Lust, Caution" et "La guerre selon Charlie Wilson" au cinéma, Le Pélican à la Croix-Rousse, le pianiste Nelson Freire en concert... Le programme culturel de cette semaine.

Cinéma
Lust, Caution. L’événement de la semaine. Ang Lee, réalisateur réputé pour ses films comme  “Garçon d'honneur” “Tigre et Dragon”, “Hulk” ou “Le Secret de Brokeback Mountain”, sort aujourd’hui un superbe film historique. “Lust, Caution” se déroule à Shanghai, en 1940. Alors que les Japonais occupent une partie de la Chine, la jeune étudiante Wong est chargée d'approcher et de séduire Mr Yee, un des chefs de la collaboration avec les Japonais... Mais alors qu’elle pense pouvoir le manipuler, elle va tomber amoureuse de cet homme cruel et impitoyable. Les scènes d’amour sont torrides, l’ambiance électrique et on ne peut pas rester insensible devant ce superbe film. A noter que Wong est jouée par Tang Wei, une mannequin qui a été finaliste du concours Miss Univers en 2004.

La guerre selon Charlie Wilson. Un député américain qui organise des soirées avec strip-teaseuses et cocaïne, un agent de la CIA cynique mais très compétent et une milliardaire sexy qui ne rêve que de détruire l’URSS... Ce trio improbable va travailler ensemble au début des années 80 pour aider les Moudjahidin afghans à se battre contre l’Armée rouge qui a envahi leur pays. “La guerre selon Charlie Wilson” est un film politique sans être prise de tête.Et en plus c’est drôle. Dans le rôle du député flambeur mais très intelligent, Tom Hanks est parfait. Alors que Julia Roberts incarne très bien la milliardaire qui réalise toujours ses rêves. A voir. Surtout que ce film est tirée d’une histoire vraie.

Théâtre
Le Pélican. Dominique Reymond, qu’on avait découverte au cinéma dans “Y aura-t-il de la neige à noël”, sera à l’affiche fin janvier du Pélican de Strindberg, un des temps forts du théâtre de la Croix-Rousse. Une pièce très noire autour d’une mère cruelle, avare et hypocrite. Avec une mise en scène de Gian Manuel Rau.
Du 22 au 26 janvier. Tarifs de 15 à 23 euros. Renseignements : 04 72 07 49 49 ou www.croix-rousse.com

Concerts
Nelson Freire. Dans le cadre de Piano à Lyon, deux concerts à signaler pour ce début d’année : le célèbre pianiste brésilien Nelson Freire sera le 21 janvier à la salle Molière dans le 5e arrondissement. Avec un programme de Beethoven, Schumann, Chopin et Villa Lobos. En 2002, Freire avait été nommé “soliste de l’année” aux Victoires de la musique classique avant de recevoir en 2005 une Victoire d’honneur pour l’ensemble de sa carrière. Alors que le 8 février, c’est François-Frédéric Guy qui jouera à la salle Molière. Il présentera les sonates n°16,17 et 18 de Beethoven. Tarifs de 5 à 37 euros. Renseignements : 04 78 47 87 56 ou www.pianoalyon.com

Plusieurs bons groupes lyonnais à signaler cette semaine. Avec par exemple les chansons déjantés et la musique électro de Vincent Cros le 18 janvier à l’Acte 2 Théâtre,  la pop de A Song le 19 au Citron, les belles chansons poétiques d’Amélie les Crayons le même soir à la Bourse du Travail. A noter deux soirées les 19 et 20 janvier à Grrrnd Zero, dans le 9e arrondissement, avec entre autres Mathias Forge, Poupee Mobile, Axel Dorner ou Mr Moustache et la Trottinette Instable. A découvrir.



Tags : Dominique Reymond | Ang Lee | Nelson Freire |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.