Procès de la veuve diabolique : Dominique Louis accuse son ex-amant

Accusée d'avoir assassiné son ex-mari, Simon Jochimec, pour récupérer sa fortune, Dominique Louis est jugée depuis hier par la cour d'assises du Rhône. Sur le banc des accusés, aux côtés de cette grande femme aux longs cheveux châtains, un petit homme au crâne dégarni : il s'agit de son ancien amant, Jean-Claude Vaze, qui l'aurait aidé à tuer son mari. Mais les deux accusés se rejettent aujourd'hui la faute. "Toute ma vie a été sans mensonges, jusqu'à Jean-Claude Vaze", explique Dominique Louis, qui se dit manipulée par son amant. C'est lui qui l'aurait notamment fait passer de la police à la prostitution. Et c'est encorel lui qui aurait inventé le personnage de Maud, une call-girl blonde qui séduira en 2001 la victime, et dont Dominique Louis parle à la troisième personne.
Aujourd'hui, l'audience est consacrée au portrait de Jean-Claude Vaze, qui risque comme Dominique Louis la per­pétuité.

Tags :

veuve

jochimec

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.