Fillette laissée seule rue de la Ré : la mère s'était perdue

Fillette laissée seule rue de la Ré : la mère s'était perdue

Dimanche en début de soirée, une fillette de 10 ans avait été laissée seule dans un fast-food de la rue de la République dans le 2e arrondissement de Lyon.

Sa mère était partie pour se promener en centre-ville et n'était pas revenue la chercher avant 5 longues heures, au commissariat du 8e arrondissement car les restaurateurs avaient prévenu les forces de l'ordre.

Ce mardi, l'enquête a progressé. Selon le Progrès, la mère, une Syrienne de 35 ans et habitant Vaulx-en-Velin, s'est perdue lors de son tour en ville. Elle avait préalablement laissé sa fille car cette dernière ne souhaitait pas la suivre, ses pieds la faisant souffrir. Finalement, la Vaudaise, fraîchement arrivée en France, n'avait pas réussi à demander son chemin car parlant à peine le français.
Elle devrait prochainement retrouver sa fille qui avait été temporairement placée.

X
14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
larlon le 26/08/2014 à 22:57

Une partie de vos grand parents seulement parce qu'il ne faut pas oublier que la France a collaboré et beaucoup de gens pensent tous le contraire parce que certain livre minimise la collaboration et amplifient la révolte .

Signaler Répondre

avatar
larlon le 26/08/2014 à 22:52

Je lis tous les jours les commentaires et je m' aperçois que ça ne vole pas très haut on a un fait c'est que cette femme a laissé sa fille dans un fast food ne jugez pas son origine car ça n'a rien à voir dans tous ça et surtout ne développé pas votre réponse parce que c'est hors sujet

Signaler Répondre

avatar
flagada jones le 26/08/2014 à 17:02

il y a tout juste 70 ans que nos grands parents se sont battus a morts pour sauver notre pays d'une invasion et nos parents on reconstruit la France pour que nous y soyons heureux aujourd'hui et depuis trente ans nous subissons une autre invasion beaucoup plus sournoise qui causera la banqueroute de notre pays car les 30 millions de Français qui travaillent et payent des impôts ne suffiront plus pour venir en aide a tous les nécessiteux de la planète.

Signaler Répondre

avatar
pffff le 26/08/2014 à 16:01

Anne louis et flagada Jones vous méritez des grandes gifles

Signaler Répondre

avatar
Les gauchistes le 26/08/2014 à 15:55
mauricecg a écrit le 26/08/2014 à 11h14

Cela n'est quand même pas de chance que la France soit le seul pays d'Europe ou sévissent des gauchistes du niveau de cette clochette....

Ils ont fait croire qu'ils étaient prêts à accueillir tous les sans-papiers du monde dans leurs nids douillets. Ils ont fait croire que l'immigration était une chance merveilleuse pour la France. Ils ont fait croire que l'armée et la police ne servaient qu'à opprimer jeunes et étrangers. Ils ont fait croire que les minorités ethniques ou sexuelles, forcément opprimées, avaient toujours raison. Ils ont fait croire que les substances illicites étaient légitimes. Ils ont fait croire que la France était un pays de beaufs racistes et que les immigrés y étaient maltraités. Ils ont fait croire que la famille était un concept médiocre et dépassé. Ils ont fait croire que la générosité, l'intelligence, la modernité et la tolérance habitaient toutes à gauche et qu'il n'y avait pas d'autre salut moral que d'y demeurer.
Et ils se sont trompés sur tout.

Signaler Répondre

avatar
clochette le 26/08/2014 à 15:09
ZENGAZENGA a écrit le 26/08/2014 à 12h03

Un peut bancal cet histoire ! .Mais elle est syrienne , fraîchement arrivé en France. Avec tout ce qui se passe en Syrie , pour cet personne la ville de Lyon devait lui inspiré un sentiment de sécurité exagéré et ne rien craindre pour son enfant. Mais tout de même ça doit être quelqu'un de perturbé.

Elle n'aurait quand même pas dû laisser sa fillette seule pour aller promener en ville ne serait-ce qu'un instant. On n'est jamais trop prudent.
Sans doute n'a t-elle pas mesuré le risque.

Signaler Répondre

avatar
clochette le 26/08/2014 à 15:07
mauricecg a écrit le 26/08/2014 à 11h14

Cela n'est quand même pas de chance que la France soit le seul pays d'Europe ou sévissent des gauchistes du niveau de cette clochette....

Je répète :
" Annie, c'est tout ce que vous avez à dire "

Réponse plate et hors-sujet de mauricecg :

" Cela n'est quand même pas de chance que la France soit le seul pays d'Europe ou sévissent des gauchistes du niveau de cette clochette...."

Ne cherchez pas le rapport, il n'y en a pas. Sauf dans l'univers où sévit le degré zéro de la compréhension cher à mauricecg...

Signaler Répondre

avatar
Damocles le 26/08/2014 à 13:41

Et la fillette dans tout ça ?

Signaler Répondre

avatar
ZENGAZENGA le 26/08/2014 à 12:03

Un peut bancal cet histoire ! .Mais elle est syrienne , fraîchement arrivé en France. Avec tout ce qui se passe en Syrie , pour cet personne la ville de Lyon devait lui inspiré un sentiment de sécurité exagéré et ne rien craindre pour son enfant. Mais tout de même ça doit être quelqu'un de perturbé.

Signaler Répondre

avatar
mauricecg le 26/08/2014 à 11:14
clochette a écrit le 26/08/2014 à 10h25

Annie, c'est tout ce que vous avez à dire ?

Cela n'est quand même pas de chance que la France soit le seul pays d'Europe ou sévissent des gauchistes du niveau de cette clochette....

Signaler Répondre

avatar
clochette le 26/08/2014 à 10:25

Annie, c'est tout ce que vous avez à dire ?

Signaler Répondre

avatar
flagada jones le 26/08/2014 à 10:23

un mal pour un bien , tout va rentrer en ordre maintenant ,on va les prendre par la main ,les nourrir ,les soigner , les loger ,leur expliquer toutes les faiblesses des lois pour pouvoir rester en France ,elles pourront ainsi faire venir le reste de la famille et tout ira bien.

Signaler Répondre

avatar
MBEEN le 26/08/2014 à 10:10
Annie Louis a écrit le 26/08/2014 à 09h52

Elles n ont rien a foutre dans notre pays

Qu'en savez vous ?

Signaler Répondre

avatar
Annie Louis le 26/08/2014 à 09:52

Elles n ont rien a foutre dans notre pays

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.