Retard scolaire à l'entrée en 6e : l'Est lyonnais à la traîne

Retard scolaire à l'entrée en 6e : l'Est lyonnais à la traîne
Photo d'illustration - LyonMag

L'Insee a communiqué ce mardi les résultats d'une étude effectuée en partenariat avec la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (Depp) du ministère de l'Education nationale.

Tous les deux ans, cette enquête analyse le risque de retard scolaire (redoublement) et les caractéristiques sociales du voisinage de l'élève. Globalement, plus le quartier où habite l'enfant est défavorisé, plus ses chances de redoubler avant la 6e sont élevées. Et inversement.

L'Insee a notamment analysé le Rhône où Lyon fait bonne impression au niveau national. Car avec "ses niveaux de revenus (sont) plutôt favorables", elle "affiche des taux de retards inférieurs au niveau national". L'Ile de France, les DOM et le Nord-Pas-de-Calais font eux figure de mauvais élèves avec des taux de retard de 14,1% à moins de 33,4%.

Dans le Rhône, les communes affichant des taux de retard de 13,6% et plus sont légions. Elles se concentrent dans l'Est lyonnais, à Givors, Rillieux mais aussi le nord du département, autour de Villefranche-sur-Saône.
A contrario, les Monts d'Or et les Monts du Lyonnais sont peuplés de bons élèves (au moins jusqu'à la 6e ndlr).

X
1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
franjo le 03/09/2014 à 22:49

dans l'est lyonnais, ce sont des écoles dont les enfants ont besoin, pas d'un stade de foot !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.