Sénatoriales dans le Rhône : le GRAM ne soutient personne

Non engagé dans les sénatoriales 2014, le GRAM a décidé de ne pas non plus soutenir de liste de gauche. "Aucune liste n'a pu rassembler les forces de gauche proposant une véritable alternative. Les logiques des partis l'emportent : nous le regrettons en même temps que nous en prenons acte", regrette Renaud Payre, président du GRAM. Les grands électeurs pourront donc "voter dans leur âme et conscience" le 28 septembre.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.