Le Café 203 rentre dans le rang

Après un mois de résistance et trois amendes, Christophe Cédat, le patron du Café 203, a décidé de respecter la loi qui interdit de fumer dans les lieux publics depuis le 1er janvier. Au moins provisoirement, car il est menacé de fermeture administrative par la Préfecture. En attendant Cédat a écrit au gouvernement pour demander "un assouplissement de la loi".

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.