On fume toujours au Café 203

On fume toujours au Café 203

Alors que la majorité des restaurateurs et des patrons de bar ont accepté de se plier à la loi anti-tabac dans les lieux publics, le Café 203, installé dans le 1er arrondissement de Lyon poursuit sa bataille pro-tabac. Résultat :  cinq policiers sont venus verbaliser son  patron, Christophe Cedat,  le 7 janvier dernier.

En 2008, malgré la nouvelle loi anti-tabac, les clients et le patron du Café 203 ont continué de fumer à l’intérieur du bar. Jusqu’à ce que les services de la préfecture menacent de fermer l’établissement. Mais ni cet avertissement, ni les nombreuses amendes n’ont calmé la rébellion de Cedat qui a même transformé l’ancienne épicerie voisine en annexe spéciale fumeurs. Il a aussi créé un mouvement artistique : le Clop’art. Le principe : récupérer chaque soir les cendriers pleins de mégots pour les photographier.

Pas sûr que toutes ses actions soient du goût des autorités.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.