Procès renvoyé en novembre pour le jeune qui annonçait des attentats djihadistes

Procès renvoyé en novembre pour le jeune qui annonçait des attentats djihadistes

Le jeune de 24 ans qui avait appelé le commissariat de Villeurbanne pour annoncer un attentat djihadiste va subir une expertise psychiatrique. Son procès a donc été renvoyé au 17 novembre. En attendant, le suspect reste en détention provisoire. Ce Lyonnais avait également appelé les commissariats de Nantes et de Brest avant d'être localisé à Boulogne et interpellé.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.