Nicolas Sarkozy annonce des mesures d'aide aux PME

Nicolas Sarkozy a promis plusieurs mesures concrètes en faveur des PME à l’occasion de l’assemblée de la CGPME qui a eu lieu ce matin à la Cité internationale.
Devant environ 2 000 chefs d’entreprises, le président de la République a annoncé la suppression du système des franchissements de seuil pour les entreprises. En effet, aujourd’hui, une entreprise qui augmente ses effectifs doit payer plus de cotisations sociales à partir d’un certain seuil. “Quand vous franchirez les seuils de 10 ou 20 salariés, vous ne verrez plus les taux de prélèvements sociaux augmenter”, a expliqué le président. La mesure entrera en vigueur au premier trimestre de l’année prochaine.
Autre promesse faite aux entreprises : la limitation “à 60 jours du délais maximal de paiement à compter de la réception de la facture.” Et il a aussi annoncé que, concernant les marchés publics, ce délai de paiement passera de 45 à 30 jours “dès l’année prochaine.” En ajoutant que “pour tout jour de retard, il y aura des intérêts moratoires”. Des mesures réclamées depuis longtemps par la CGPME. D’ailleurs, Nicolas Sarkozy a été très applaudi par les petits patrons.
Il a également réaffirmé son souhait que les commerces soient ouverts le dimanche et est resté très ferme sur la loi d’autonomie des universités en estimant qu’elle était “indispensable” car “les meilleures universités du monde sont autonomes”.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.