Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

L’OL prend un bon point à Monaco

LyonMag

Avec un 0-0 obtenu sur le terrain de Monaco, dimanche au stade Louis II, l'OL a ramené un bon point malgré l'absence d'Alexandre Lacazette et la sortie prématurée de Milan Bisevac dont la blessure au genou droit laisse présager une longue absence.

Les ligaments croisés paraissent touchés et le Serbe pourrait voir là sa saison terminée.

Ce résultat nul met un terme à une série de sept victoires consécutives en championnat entamée dès après la déroute dans le derby à Saint-Étienne (3-0) mais l'Olympique Lyonnais reste toujours sur six rencontres sans avoir concédé le moindre but, confirmant ainsi ses progrès défensifs en même temps qu'il s'est amélioré sur terrain adverse.

Certes, l'OL ne compte plus que deux points d'avance sur ses poursuivants immédiats, Marseille et le PSG qu'il affrontera dimanche à Gerland (21h) pour un nouveau sommet.
"Je suis satisfait de ce nul. C'est a minima ce que nous souhaitions et cela nous permet de laisser Monaco à neuf points", s'est réjouit Hubert Fournier dont la formation prend aussi une longueur de plus que Saint-Etienne, 4e, battu à Caen et rattrapé par l'ASM.
"J'ai bien aimé la réponse de l'équipe par rapport à l'absence de Lacazette. C'est la preuve que l'OL n'est pas là par hasard et surtout que ça ne tient pas juste au talent d'Alex", a poursuivi l'entraîneur.

Sur la rencontre, l'équipe lyonnaise a eu de la réussite avec une reprise de la tête de Berbatov heurtant le poteau gauche à la 18e minute au moment où Bisevac hésitait à sortir après sa blessure au genou.
Monaco affirme qu'il aurait pu prétendre obtenir un penalty pour une faute de Rose sur Berbatov mais l'Olympique lyonnais aurait dû en bénéficier d'un assorti d'une exclusion de Wallace pour avoir piétiné la jambe d'Umtiti dans la surface mais l'arbitre n'a pas vu l'action située hors du champ du ballon reparti dans le sens de l'attaque monégasque. La commission de visionnage sera saisie mais la suspension du Brésilien n'apportera rien à l'OL.

Au chapitre des satisfactions, Yoann Gourcuff a bien animé l'offensive de l'OL durant la première demi-heure avant, logiquement, de peiner physiquement en raison de son manque de compétition. Comme à chaque fois, le club espère que ce sera une bonne rampe de lancement en vue de la fin de saison mais avec le Breton, rien n'est moins sûr.
Anthony Lopes a de nouveau été très sûr alors que le trio du milieu Ferri-Gonalons-Tolisso a une nouvelle fois été à la hauteur mais sans doute faudra-t-il faire encore plus contre le PSG que l'OL avait battu au printemps à Gerland (1-0).



Tags : ol | Ligue 1 |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.