Esker victime du ralentissement américain

L’éditeur lyonnais de logiciels a perdu plus de 1 millions d’euros l’année dernière alors qu’il avait dégagé un bénéfice net de 1,7 millions d’euros en 2006. Et le chiffre d’affaires progresse de seulement 3% à 25,8 millions d’euros. L’entreprise dirigée par Jean-Michel Bérard a en effet souffert du ralentissement de l’économie américaine : ses ventes ont baissé de 4% aux Etats-Unis alors qu’elle réalise 45% de son chiffres d’affaires dans ce pays. En plus, la faiblesse du dollar et de la livre sterling par rapport à l’euro a pénalisé la rentabilité du groupe qui réalise 77% de son chiffre d’affaires à l’étranger. En bourse, le titre perdait plus de 20% à 4,16 euro jeudi à 11h. Installé à Villeurbanne, Esker emploie 280 salariés.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.