Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

L’OL s’accroche à sa position de leader

LyonMag

Ce lundi matin, l'Olympique Lyonnais qui a obtenu le nul face à l'Olympique de Marseille (0-0), dimanche soir au Vélodrome, reste leader de la Ligue 1 et avance toujours un peu vers une qualification directe en Champion's league.

L'OL, qui sort de trois déplacements difficiles, à Lille (1-2), Montpellier (5-1) et sur le terrain de l'OM, a deux points au lieu d'un seul de mieux sur le PSG, battu à Bordeaux, et garde ses distances avec les Marseillais qui accusent un retard de quatre longueurs sur l'équipe d'Hubert Fournier.
Ce n'est nullement une mauvaise opération comptable et cela devrait convenir à Jean-Michel Aulas qui avait fixé dans la semaine un nul comme objectif.

Si Alexandre Lacazette ou Nabil Fekir sont restés muets, Anthony Lopes a de nouveau répondu présent dans les buts et été l'homme du match avec son confrère phocéen Steve Mandanda décisif sur la fin de partie.
Lopes, qui s'affirme match après match comme un futur grand gardien, s'est interposé plusieurs fois au cours de la première période puis a été aidé par la chance après la mi-temps avec un tir sur le poteau de André-Pierre Gignac et un but qui aurait pu être accordé à Lucas Ocampos.
Aurait pu ? Certes, le ballon avait franchi la ligne mais l'arbitre aurait pu siffler faute sur le portier de l'OL. Il n'a fait ni l'un ni l'autre et Marseille peut tirer à boulets rouges sur Benoît Bastien qui excluait Jérémy Morel dans la foulée pour une grosse faute sur Maxime Gonalons.
Lopes a été impérial sur tous les grands rendez vous, face au PSG, l'OM ou Monaco et l'OL est invaincu contre ses adversaires du Top 4 (2 victoires, 4 nuls).

Cela lui donne-t-il les épaules pour être champion ? C'est finalement encore un peu tôt pour le dire car les écarts ne sont pas encore suffisamment affirmés, ni pour l'avance de Lyon, ni pour le retard du PSG, à portée de fusil, ou de Marseille qui n'est qu'à quatre points alors que Monaco avec un match en retard à jouer contre Montpellier revient au galop.
En tout cas, les Lyonnais avancent toujours vers la qualification directe en Ligue des Champions devenu l'objectif prioritaire des joueurs comme le soulignait dimanche soir Gonalons.

Après ces trois déplacements difficiles qui étaient la clé de voûte de la phase retour comme ces trois rencontres consécutives à domicile au début de l'automne, à l'aller, avaient contribué à sceller le socle de sa remontée vers les sommets du classement après un début de saison raté, l'Olympique Lyonnais n'aura désormais plus à jouer face aux cadors de la Ligue 1 alors que l'OM devra encore affronter le PSG et Monaco, par exemple.

L'OL devra toutefois se méfier dès samedi contre Nice avec l'absence de Samuel Umtiti, Henri Bedimo et Alexandre Lacazette, suspendus mais aussi des adversaires qui luttent pour la plupart pour le maintien. Il faudra aussi gérer le derby contre Saint-Etienne.
Il reste neuf matches pour rêver.



Tags : ol | leader | Ligue 1 |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.