Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Les retraités du Rhône de nouveau dans la rue ce mardi

Photo d'illustration - LyonMag

A l'appel de plusieurs syndicats (CGT, FO, CFTC, FGR, FSU, SOLIDAIRES, CFE-CGC), les retraités du département manifesteront ce mardi.

Un cortège partira à 14h de la place de la Comédie pour rejoindre la préfecture. "La situation des retraités ne cesse de se dégrader. Les pensions n'augmentent plus depuis le gel décidé par le gouvernement, pire aujourd'hui elles baissent, compte tenu des mesures fiscales : CASA (Contribution Additionnelle de Solidarité pour l'Autonomie), disparition de la demi-part parent isolé, fiscalisation de la majoration pour trois enfants, augmentation de la TVA, modification de l'assiette de la CSG...", expliquent les syndicats dans un communiqué.

En février dernier, les retraités avaient déjà manifesté à Lyon pour protester contre la baisse de leur pouvoir d'achat. Ils étaient 180.



Tags : retraités |

Commentaires 5

Déposé le 17/03/2015 à 17h46  
Par refraindesanciens Citer

la génération de la guerre avec une espérance de vie limitée et des retraites minimalistes n'ont pas été les profiteurs de quoi que ce soit:par contre la génération des 30 glorieuses ont hérité de 0 dette et d'une croissance de 5%par pendant 30 ans:tant mieux pour eux sauf qu'arrivés en retraite ils ont occulté le problème de la retraite sans tenir compte de la démographie et de la crise des années 80(merci les syndicats et les politiques ...)ils se sont "gavés" avec des retraites dès les années 2000 ultra généreuses, se sont permis des préretraites aux petits oignons avec la bénédiction des grandes entreprises et comme le système de retraite est déficitaire voire au bord de la faillite (revoir le récent débat sur l'ARRCO et AGIRC) ils font exploser les dettes pour longtemps :résultat remise en cause du système à l'avenir pour les générations futures qui seront obligés de partir tardivement en retraite avec un montant amputé bien entendu et pour couronner le tout ils contribuent à alourdir les charges chaque année(liées à la dette et au déficits récurrents des caisses sans parler des régimes spéciaux)sur le dos des nouvelles générations d’où l'impossibilité d'épargner pour compléter le manque à gagner en retraite:beau tableau de solidarité intergénérationnellle et inégalité la plus profonde de notre système en France:cette génération aura toujours une excuse pour s'exonérer dêtre coupable et aura même le culot de parler du mérite à l'obtention des retraites versées alors qu'ils oublient que le système de répartition c'est le fait que lors qu'ils ont cotisé,l'argent était versé pour l'ancienne génération et que les prestations actuelles sont le fruits des cotisants actuels (génération récente qui elle même récoltera l'argent des générations futures etc..donc tributaire des liquidités présentes dans les caisses de retraite du moment.
On est loin du principe allemand ( avec un budget public bénéficiaire,un excédent commercial,une croissance économique enviable,chômage au plus bas,et des salaires en hausse...) pour qui la devise est :"dépenser que ce qu'on a.".,.que ce soit pour les prestations sociales que pour les dépenses publiques.
Facile ensuite de faire des incantations aux jeunes pour qu'ils se bougent quand on leur a mis de tels boulets dans les pieds et avec le contexte économique difficile actuel mais la France reine du corporatisme et du déni de réalité dénature la juste répartition du système de retraite depuis 4 décennies maintenant

Déposé le 17/03/2015 à 15h12  
Par facile Citer

retraiteaimable a écrit le 17/03/2015 à 14h19

Critiquer la génération du babby boum quand on a pas vécu l'époque, cela relève de la brêve de comptoir. Nous avons suivi une génération abîmée par la guerre et avons contribué au développement technique et technologique en tous genres. Vous avez bénéficié des résultats et surtout du confort, des études, et de l'évolution galopante grâce aux chercheurs et spécialistes de cette époque. Nous ne connaissions pas les 35 H. navrantes, toutes les aides sociales, et tant d'autres points qui vous semblent normaux et dûs. Le chômage à partir des années 1970 nous l'avons vaincu, puis en 80 & 90, même après 50 ans, vaincu aussi. Alors nos retraites nous les avons mérité. Quant à la pollution et autres acabits de ce type, tournez-vous vers les vrais responsables, les gouvernants comme les industriels qui n'ont pas respecté la planète mais pas le babby boum qui a suivi la politique de développement en croyant agir pour le pays. Nous nous sommes faits berner comme vous et par les mêmes. Allez du courage ! des idées et des bras, plus de pleurnicheries. Réponse à générationglorieuse oh que oui.

votre discours est très commode :

- vous êtes responsable de ce qui se fait de mieux (confort, évolution etc..)
- par contre tous les indésirables (pollution consommation de masse) ce n'est pas vous.

facile de dire que les jeunes ont bénéficié des résultats et des aides mais vous oubliez un peu vite que c'est vous qui avez vécu la période "glorieuse" du plein emploi et de la consommation à tout va avec la progression du pouvoir d'achat..

nous n'aurons certainement pas ou peu de retraite et à quel age ???

Déposé le 17/03/2015 à 14h19  
Par retraiteaimable Citer

Critiquer la génération du babby boum quand on a pas vécu l'époque, cela relève de la brêve de comptoir. Nous avons suivi une génération abîmée par la guerre et avons contribué au développement technique et technologique en tous genres. Vous avez bénéficié des résultats et surtout du confort, des études, et de l'évolution galopante grâce aux chercheurs et spécialistes de cette époque. Nous ne connaissions pas les 35 H. navrantes, toutes les aides sociales, et tant d'autres points qui vous semblent normaux et dûs. Le chômage à partir des années 1970 nous l'avons vaincu, puis en 80 & 90, même après 50 ans, vaincu aussi. Alors nos retraites nous les avons mérité. Quant à la pollution et autres acabits de ce type, tournez-vous vers les vrais responsables, les gouvernants comme les industriels qui n'ont pas respecté la planète mais pas le babby boum qui a suivi la politique de développement en croyant agir pour le pays. Nous nous sommes faits berner comme vous et par les mêmes. Allez du courage ! des idées et des bras, plus de pleurnicheries. Réponse à générationglorieuse oh que oui.

Déposé le 17/03/2015 à 08h37  
Par générationglorieuse Citer

ça me fait penser à la chanson polémique des enfoirés de JJ Golmann:la génération du "baby boom" a dépensé ,pollué et laissé des dettes aux générations d'avenir:les voilà dans la rue de nouveau pour conserver leur acquis sur le dos des jeunes confrontés au chômage avec un poids de dette générateur d'impôts à venir insupportable mais comme dit la chanson adressée aux jeunes:vous n'avez qu'à vous bouger les fesses pour sortir de la situation qu'on vous a mise!faut qu'ils se rebellent contre eux alors?!

Déposé le 17/03/2015 à 08h28  
Par Tonia Citer

rien sur nos retraites, mais impôts x2 cette année, enfants "travailleurs pauvres" qui ont juste de quoi survivre et dont nous aidons les enfants à accéder aux loisirs, à la culture et aux soins...il ne nous reste plus que nos yeux pour pleurer! Ai renoncé hier à des soins dentaires nécessaires mais trop coûteux, et je ne suis pas allée chez le coiffeur depuis décembre... Notre fin de vie est triste et de cette tristesse, l'Economie n'a rien à gagner: alors pour qui nos gouvernants travaillent-ils?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.