Election municipale à Vénissieux : le FN va attaquer Christophe Girard en justice

Election municipale à Vénissieux : le FN va attaquer Christophe Girard en justice

"Monsieur Girard perd les pédales et se ridiculise".

Christophe Boudot n'a pas tardé à réagir aux accusations du candidat Divers droite aux élections municipales partielles de Vénissieux.
Quelques minutes plus tôt, Christophe Girard venait d'annoncer avoir saisi le tribunal administratif de Lyon, car selon lui, trois candidats n'auraient pas exprimé leur accord pour apparaitre sur la liste du candidat FN Damien Monchau.
Le secrétaire départemental du FN voit en ces accusations une manoeuvre de la part du candidat UMP : "Il est aux abois alors que le second tour approche et qu'il sait qu'il a perdu à Vénissieux. Il a donc peut être envoyé ses sbires pour intimider les candidats qui d'ailleurs auraient pu se manifester il y a plus de deux semaines. C'est également facile de s'en prendre à des personnes fragiles".
Christophe Boudot se défend de toutes irrégularités : "Nous allons rencontrer nos candidats chez eux, nous discutons avec eux, en expliquant précisément que nous sommes du FN. Ils signent de leur main, en parfaite connaissance de cause".
L'élu lyonnais affirme que "ces intimidations" n'inquiètent pas le parti : "Il faut dire que nous sommes serein, notre dossier est propre et légal, Girard peut donc dire ce qu'il veut". "Les personnes se sont engagées il y a plus de trois semaines et elles se rendraient compte aujourd'hui qu'elles auraient été abusées ? Elles sont sous pression".

Christophe Boudot a d'ores et déjà annoncé que le FN porterait plainte en retour pour dénonciation calomnieuse. Marine Le Pen a été "très surprise" par la lettre envoyée par l'avocat parisien de Christophe Girard.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jeansais le 26/03/2015 à 20:21

" C'est également facile de s'en prendre à des personnes fragiles".(sic) ...des candidats aux municipales qualifiées de "personnes fragiles" ?
Moi je croyais que des citoyens candidats à des élections savaient ce qu'elles faisaient et assumaient leur choix politique ?

Signaler Répondre

avatar
Hum le 26/03/2015 à 13:42
jedemande a écrit le 26/03/2015 à 12h14

Une colistiere de Monchau (FN) déclare :

« Je n’ai jamais rencontrer Mr Monchau du Front national, je suis surprise de voir mon nom sur sa liste Front national je n’ai confié une photocopie de ma carte d’identité à qui que ce soit, étant âgée et souffrant de grave problème de santé gestime avoir été victime d’un abus de faiblesse. (sic) »

qui dit vrai ?

Ils ont déjà fait le coup avec la liste d'A. Gabriac... je pense que ces gens subissent des pressions qui les fait changer d'avis.
Ces pressions sont indignes d'une démocratie.
M. Girard devrait s'y intéresser au lieu de raconter des bobards...

Signaler Répondre

avatar
marredevoter le 26/03/2015 à 13:10

C'est triste Vénissieux :

.entre un candidat qui en 2014 multiplie dans les quartiers son score par 4 ou 5 avec des méthodes digne d'une république bananière, intimidations menaces,gros bras, racoleurs devant les bureaux de votes vous délivrant et ordonnant de votez pour lui

.Et un qui lorsqu'il sent que les carottes sont cuites il lance en justice une demande d'invalidation.

.Et un autre qui vient d'arriver mais reproduit la technique des identitaires, Est-ce vrai ?

Bon sang c'est quoi venissieux une zone de non droit ou même l'élection est truquée si j'en crois le second candidat.

Si la Préfecture ne suffit pas il faut demander à Ban KI Moon de l'ONU de nous adresser des observateurs chargés de vériffier la légalité de l'élection.

Signaler Répondre

avatar
jedemande le 26/03/2015 à 12:14

Une colistiere de Monchau (FN) déclare :

« Je n’ai jamais rencontrer Mr Monchau du Front national, je suis surprise de voir mon nom sur sa liste Front national je n’ai confié une photocopie de ma carte d’identité à qui que ce soit, étant âgée et souffrant de grave problème de santé gestime avoir été victime d’un abus de faiblesse. (sic) »

qui dit vrai ?

Signaler Répondre

avatar
la verité si je ments le 26/03/2015 à 11:59

qui dit la vérité? et voilà une nouvelle action en justice. je crois que la préfecture devrait envoyer les casques bleus!

Signaler Répondre

avatar
zolvan le 25/03/2015 à 18:37

S'il continue comme cela,Girard va nous faire une nervous breakdown!!
Il finirait presque par nous rendre le fn sympathique.
Decidemment,il ose tout cet homme la!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.