Action coup-de-poing concluante pour l'handicapé qui refusait de payer ses amendes

Action coup-de-poing concluante pour l'handicapé qui refusait de payer ses amendes
Jean-Claude Mouton, enchaîné aux grilles de l'Hôtel de Ville de Lyon - LyonMag

Mardi matin, Jean-Claude Mouton s'est enchaîné aux grilles de l'Hôtel de Ville de Lyon.

Durant 30 minutes, il a ainsi alerté les badauds sur sa situation : entre 2011 et 2012, son véhicule a fait l'objet de 42 contraventions pour stationnement sur une place handicapée. Sauf que l'homme, handicapé, dispose du fameux macaron bleu collé sur son pare-brise. A cause de ces 6500 euros d'amende qu'il s'est toujours refusé à payer, Jean-Claude Mouton est resté inscrit sur la liste rouge du Trésor Public.

Mardi, la mairie de Lyon a finalement entendu son histoire. Des représentants ainsi qu'un officier du ministère public sont allés à sa rencontre. Une discussion constructive selon Jean-Claude Mouton qui devrait pouvoir arranger sa situation rapidement.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Y. le 15/04/2015 à 17:30

Fin 2009, j'ai faillit faire comme ce Monsieur.

A l'époque, il s'agissait pour moi de contester la décision d'un petit " chef ".
Décision prise après mon agression, par son ami, et récidiviste pour des faits similaires.

Mon état de santé, ne m'a pas permis d'endurer une lutte que je croyais perdu d'avance.

Lyon amendes me réclame 1.000€ au titre d'une condamnation, suite a une procédure engagé pour retrouver mon poste.
En revanche la ville de Lyon, ne m'a jamais régler trois mois de forfaits d'heures supplémentaires (environ 900€).

J'envisage donc, d'agir comme ce Monsieur et mettre sur la place publique les circonstances de mon calvaire, y compris le OFF.

Signaler Répondre

avatar
moimoi le 15/04/2015 à 16:56
voireuil a écrit le 15/04/2015 à 08h49

C'est bien pour ça qu'il faut virer le handicapé de la politique qui nous sert de maire dès que possible!

oh voui oh vouiii virons ce maire indigne ...

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 15/04/2015 à 16:50

Action coup de poing concluante...
Il a quand même dû en arriver là, ce qui signifie qu'aucun recours amiable n'a été possible avant
C'est juste énorme

Signaler Répondre

avatar
kamel69110 le 15/04/2015 à 12:37

heureux pour ce monsieur...dommage qu'il faille en arriver la pour se faire entendre

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 15/04/2015 à 08:49

C'est bien pour ça qu'il faut virer le handicapé de la politique qui nous sert de maire dès que possible!

Signaler Répondre

avatar
jyvepas 15 04 2015 le 15/04/2015 à 08:44

Ah, la ils sont plus forts pour faire appliquer la loi( les pouvoirs publics) que dans les banlieues.... c'est plus facile et moins risqué..... et pas de "dérangement" de la paix sociale!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.