Un randonneur lyonnais disparu depuis samedi en Savoie

Un randonneur lyonnais disparu depuis samedi en Savoie
DR

Le jeune homme de 20 ans, par ailleurs étudiant à l’école de santé des armées de Lyon, était parti s’entraîner dans le secteur du Grand Arc en Savoie dans le but de préparer un trail ou un treck.

C’est son école qui a prévenu les secours n’ayant plus de nouvelles de lui. Des recherches ont été lancées ce lundi, pour l’instant sans résultat.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
loups le 12/05/2015 à 15:46

À la fin de la guerre de Cent Ans, alors que s'entretuent Armagnacs et Bourguignons, les loups font leur entrée dans Paris. En juillet 1421, ils sont si « affamés » qu'ils déterrent une nourriture facile à prendre : les corps des gens qu'on vient d'inhumer aux villages et aux champs. La nuit, les carnassiers pénètrent dans les « bonnes villes » et, à plusieurs reprises au moins, ils sévissent dans la capitale. L'été 1423, plusieurs d'entre eux sont capturés intra-muros mais le pire intervient entre 1436 et 1440. En région parisienne, on compte 60 à 80 victimes et dans le Valois les loups sortent des forêts pour courir la campagne plusieurs mois durant. L'été 1438, des loups entrent pour la seconde fois dans Paris étranglant et mangeant plusieurs personnes. Dans sa Chronique de Charles VII, Jehan Chartier souligne qu'alors il y « avait ès environs de Paris tant de loups que c'était merveille, lesquels mangeaient les gens ». En décembre 1438, ils y reviennent par la Seine, prennent les chiens et dévorent un enfant non loin des Halles. L'automne 1439, lors d'une quatrième incursion, ils font quatorze victimes fin septembre et les Parisiens ne respirent qu'après la destruction, en novembre, d'un « loup terrible et horrible » appelé « Courtaut » car il avait perdu sa queue. Pourtant, le mois suivant, les ravages reprennent lors de la cinquième vague d'attaques, causée peut-être par des loups enragés.

Signaler Répondre

avatar
Nadia le 12/05/2015 à 09:59

Maintenant que les loups sont revenus se balader seul en Savoie est-il vraiment une bonne idée ? Je pose la question, parce qu'il y'aurait eu d'autre personnes avec lui, ils auraient pu appeler des secours.... Que ce soit après une avalanche, une chute ou une attaque...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.