Le train Intercités Lyon-Bordeaux supprimé ?

Le train Intercités Lyon-Bordeaux supprimé ?

Ce mardi, un rapport du député PS Philippe Duron doit être remis au gouvernement.

Au coeur de ce constat, le cas des trains Intercités, considérés comme peu utilisés, parfois obsolètes et trop coûteux.
Selon le Parisien qui a pu consulter le rapport, Philippe Duron va préconiser une réduction des trains et la suppression de certaines lignes, notamment de nuit. Cela représente une dizaine d'Intercités sur les 325 que compte la France.
Et parmi elles, la ligne Lyon-Bordeaux qui part de Perrache et Part-Dieu et passe par Clermont-Ferrand. Le rapport préconiserait de mettre en place des autocars plutôt que des trains pour ce trajet, le but était de s'adapter au mieux au nombre d'usagers quotidiens recensés.
A noter que la ligne est déjà fortement perturbée et nécessite de prendre un bus à Clermont. Une réouverture était prévue pour 2017.

A contrario, le député du Calvados aimerait voir des lignes renforcées comme la Paris-Caen ou la Paris-Limoges-Toulouse. Il deviendrait alors plus simple pour les Lyonnais de monter jusqu'à la capitale pour mieux redescendre dans le Sud-Ouest du pays.
Encore faut-il que le gouvernement de Manuel Valls décide de suivre les recommandations du rapport.

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
decentralisatuer le 27/05/2015 à 11:07

elle est belle la décentralisation!

encore une preuve que tout doit passer par Paris.. a l'heure ou le chateau baisse ses apports aux collectivités locales... pretextant entre autre l autonomie

l etat n est pas une entreprise comme les autres... il a des devoirs envers ses citoyens... qui payent l'impot nationale, et subissent les hausses de la dim locale

si en plus on remplace ces trains par des autocar.. on aura tout gagner en terme de cohérence avec le discours ambiant : baisse de la mortalité sur les route, baisse des emissions de polluant...
... a moins qu il y ait encore des locos au diesel sur-polluante... mais ce n est pas possible... la France est un pays trop moderne!

Signaler Répondre

avatar
limousin le 27/05/2015 à 09:30
pasrentable a écrit le 26/05/2015 à 21h32

ce train est lent et trop cher. Donc , pas grave qu il disparaisse!

il était trop lent et trop cher, mais il devait être remis aux normes pour rouler plus vite et il y avait beaucoup de passagers qui le fréquentaient. Les investissements permettent aussi de réduire les coûts fixes, voire les coûts variables d'infrastructure.
Pourquoi ne pas avoir communiqué ? Pourquoi ce manque de transparence de la part de la SNCF et des autorités de tutelle ?

Signaler Répondre

avatar
pasrentable le 26/05/2015 à 21:32

ce train est lent et trop cher. Donc , pas grave qu il disparaisse!

Signaler Répondre

avatar
limousin le 26/05/2015 à 13:28
TheStrayCat a écrit le 26/05/2015 à 12h19

Je me déplace souvent en train pour aller à La Rochelle et je ne connaissais même pas cette ligne. Si la SNCF veut remplir ces trains, faudrait déjà les proposer. Mettre un intercité entre Lyon et Paris est absurde vu qu'il y a le TGV. Et marre de passer par Paris.

Cette ligne a fonctionné jusqu'à fin 2011.

à partir de là, commence ce que l'on pourrait appeler un "manque de transparence" et un "débat tronqué" dont la SNCF et plus exactement l'autorité de tutelle sont la cause. Précisément :
- on a commencé par dire que fin 2013, celle ligne fonctionnerait de nouveau une fois un certain nombre de travaux de "mise aux normes de sécurité" serait réalisé
- puis courant 2013, on annonce que ces travaux "font difficulté" sans autre explication
- au même moment, le gouvernement définit sa ligne de conduite en matière d'investissements ferroviaires. Il explique que le "tout TGV" ne serait plus appliqué et qu'il faudrait réhabiliter les trains "transversaux", mais toujours silence sur la ligne Bordeaux Lyon
- et puis nous sommes en mai 2015 et "un rapport préconise la suppression de ce train". D'où vient ce rapport ? Qui l'a demandé ? Y-a-il eu débat public ? (ah ! les principes de la "Charte de l'environnement" !). Pourquoi d'un seul coup, la presse en parle.

Voilà le manque de transparence, voilà le manque de débat public

Signaler Répondre

avatar
cedricdelyon le 26/05/2015 à 13:17
aev a écrit le 26/05/2015 à 12h49

Ce train ne circule plus depuis fin 2011.
Il est donc déjà supprimé
Fin de la discussion.

tu raconte n'importe quoi. je l'empreinte une fois par mois la ligne lyon bordeaux.

Signaler Répondre

avatar
limousin le 26/05/2015 à 13:07
aev a écrit le 26/05/2015 à 12h49

Ce train ne circule plus depuis fin 2011.
Il est donc déjà supprimé
Fin de la discussion.

Si, justement.
Pour vous qu'est-ce que débattre ? Qu'est-ce que la démocratie représentative ou directe ?

Signaler Répondre

avatar
limousin le 26/05/2015 à 13:07
faut être libéral a écrit le 26/05/2015 à 12h09

Je pense pas que les "républicains" du PMU vont s'opposer à la casse du service public

Qu'est-ce que le libéralisme ?

Que les riches deviennent plus riches en métropole et que les pauvres deviennent plus pauvres dans "les périphéries ?

Ou préférez-vous : "le renard libre dans le poulailler libre" ?

Mais visiblement, vous n'avez pas envie de débattre de ce sujet important évoqué par "Lyon Mag"

Signaler Répondre

avatar
aev le 26/05/2015 à 12:49

Ce train ne circule plus depuis fin 2011.
Il est donc déjà supprimé
Fin de la discussion.

Signaler Répondre

avatar
Jdc le 26/05/2015 à 12:20

Avant de supprimer des trains, il faudrait peut-être alléger la masse salariale de la SNCF...

Signaler Répondre

avatar
TheStrayCat le 26/05/2015 à 12:19

Je me déplace souvent en train pour aller à La Rochelle et je ne connaissais même pas cette ligne. Si la SNCF veut remplir ces trains, faudrait déjà les proposer. Mettre un intercité entre Lyon et Paris est absurde vu qu'il y a le TGV. Et marre de passer par Paris.

Signaler Répondre

avatar
faut être libéral le 26/05/2015 à 12:09
limousin a écrit le 26/05/2015 à 09h58

Le service public est vraiment en déshérence. Y-aura-t-il des élus courageux de la future région AURA pour s'opposer à une telle absurdité ?

Nous n'allons pas favoriser "Bla-bla car", filiale.... de la SNCF pour qu'il y ait encore plus de pollution et plus d'encombrement sur des autoroutes qu'il faut entretenir, ce qui coûte encore plus cher que de rénover les lignes transversales de chemin de fer.

Je pense pas que les "républicains" du PMU vont s'opposer à la casse du service public

Signaler Répondre

avatar
Alexandre le 26/05/2015 à 11:49

BlaBlaCar n'est pas une filiale de la SNCF contrairement à iDVROOM.

Signaler Répondre

avatar
limousin le 26/05/2015 à 11:38
Nostromo a écrit le 26/05/2015 à 10h45

Le problème si j'ai bien compris est que ces trains sont souvent vides
Mais est ce bien vrai ?

Je pense qu'il ne faut pas "mélanger les genres".
Le fait qu'un train soit "vide" ne signifie pas nécessairement pas qu'il est maintenu pour des raisons de service public.
Il faut réfléchir d'abord en termes de politique publique.
Si les trains sont vides, cela peut signifier que cette politique est en échec, mais cela peut signifier aussi que dans des régions vides en habitants et déconnectées des grandes métropoles humaines, il faut tout de même "relier les hommes" (slogan connu certes) ceux qui restent dans de telles régions pour éviter leur marginalisation durable.

Ce qui est grave ici, c'est que le débat public n'ait pas lieu. Il avait pourtant eu lieu l'an passé lorsqu'il s'est agi de ne plus axer la politique publique sur le "tout TGV".
Pourquoi cette absence de débat ici ?

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 26/05/2015 à 10:45

Le problème si j'ai bien compris est que ces trains sont souvent vides
Mais est ce bien vrai ?

Signaler Répondre

avatar
limousin le 26/05/2015 à 09:58

Le service public est vraiment en déshérence. Y-aura-t-il des élus courageux de la future région AURA pour s'opposer à une telle absurdité ?

Nous n'allons pas favoriser "Bla-bla car", filiale.... de la SNCF pour qu'il y ait encore plus de pollution et plus d'encombrement sur des autoroutes qu'il faut entretenir, ce qui coûte encore plus cher que de rénover les lignes transversales de chemin de fer.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.